Bourse > Arkema > Arkema : Vise un ca de 8mds€ en 2016
ARKEMAARKEMA AKE - FR0010313833AKE - FR0010313833
97.400 € -0.59 % Temps réel Euronext Paris
98.180 €Ouverture : -0.79 %Perf Ouverture : 98.960 €+ Haut : 97.190 €+ Bas :
97.980 €Clôture veille : 198 460Volume : +0.26 %Capi échangé : 7 375 M€Capi. :

Arkema : Vise un ca de 8mds€ en 2016

tradingsat

(Tradingsat.com) - Le chimiste a relevé ce matin ses prévisions annuelles, « confiant dans ses atouts très solides » après la publication de résultats 2011 supérieurs aux attentes.

Sur la base d'un chiffre d'affaires de 5,9 milliards d'euros, en hausse de 21 %, Arkema a dégagé un Ebitda de 1,034 milliard d'euros, supérieur « pour la première fois [au] cap symbolique d'un milliard d'euros » et deux fois supérieur à l'Ebitda généré en 2007, « dans un environnement économique globalement comparable », précise-t-il dans son communiqué. Le résultat net, part du groupe est une perte de 19 millions d'euros ; à titre de comparaison, les analystes de Gilbert Dupont anticipaient une perte de 67 millions.

2012 s'annonce comme une nouvelle « année d'évolution forte » pour le groupe, « avec l'intégration des alcoxylats de Seppic et des sociétés chinoises Hipro et Casda, le démarrage de nouvelles unités ou d'extensions de capacités en Asie et le début de la construction de l'unité de thiochimie en Malaisie ». Le projet de cession des activités Vinyliques au groupe Klesch « se poursuit », et devrait être mené à terme « mi-2012 ».

En termes de prévisions, et alors que ses volumes sont « en forte progression », Arkema prévient que « la performance du premier trimestre 2012 devrait être en réelle amélioration par rapport au quatrième trimestre 2011 mais inférieure au niveau du premier trimestre 2011 qui constituait une base de comparaison très élevée ». La reprise devrait se poursuivre au deuxième trimestre.

Le groupe révise à la hausse ses objectifs long terme et vise à l'horizon 2016 un chiffre d'affaires de 8 milliards d'euros et un Ebitda de 1 250 millions d'euros tout en maintenant son taux d'endettement à environ 40 %. Cette augmentation proviendrait pour moitié de la croissance organique et pour l'autre moitié d'acquisitions ciblées.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI