Bourse > Arkema > Arkema : Le projet industriel fait encore sensation !
ARKEMAARKEMA AKE - FR0010313833AKE - FR0010313833
97.720 € +0.18 % Temps réel Euronext Paris
97.600 €Ouverture : +0.12 %Perf Ouverture : 98.180 €+ Haut : 96.920 €+ Bas :
97.540 €Clôture veille : 189 119Volume : +0.25 %Capi échangé : 7 399 M€Capi. :

Arkema : Le projet industriel fait encore sensation !

Le projet industriel fait encore sensation !Le projet industriel fait encore sensation !

(Tradingsat.com) - Le recentrage d'Arkema dans les activités de chimie de spécialités, qui passe par la cession de l'intégralité du pôle de produits vinyliques (PVC, chlore, soude) au groupe suisse Klesch, semble plaire au marché. Suspendu de cotation hier matin à la demande de la société, le titre a repris en forte hausse mercredi en début d'après-midi suite à l'annonce d'un ambitieux projet industriel, pour finalement clôturer sur un gain de 14% à 45,25 euros. Il reprend encore 6,8% jeudi en début de séance, vers les 48,3 euros, soutenu par JP Morgan qui a relevé sa recommandation sur Arkema de "Neutre" à "Surpondérer".

En se séparant de ses activités vinyliques, Arkema a l'ambition de figurer parmi les leaders mondiaux de la chimie de spécialités. Pour y parvenir, le Groupe va créer un acteur majeur indépendant et intégré de l'industrie du PVC construit autour d'un portefeuille cohérent d'activités équilibrées entre les activités amont (chlore soude et PVC) et les activités aval (profilés et compounds), sans aucune restructuration de l'outil industriel du périmètre cédé.

Le projet prévoit la cession de l'ensemble des actifs français directement liés aux activités chlore et à ses dérivés ainsi que l'ensemble des activités aval dans le monde (compounds, tubes et profilés). L'établissement de Jarrie qui ne sera plus intégré à la chaine des Vinyliques (suite au projet d'arrêt du dichloroéthane) ne rejoindrait pas ce nouvel ensemble. L'établissement de Saint-Auban ne serait concerné que par le transfert de l'activité PVC pâtes. L'activité EVA de Balan ne serait pas concernée par ce projet.

L'opération devrait se traduire, sur le plan comptable, par l'enregistrement en 2011 d'une charge exceptionnelle nette estimée à environ 470 millions d'euros, dont environ 100 millions d'euros d'impact négatif sur la trésorerie aux bornes d'Arkema.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI