Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

AMOEBA

AMEBA - FR0011051598 SRD PEA PEA-PME
3.400 € -2.72 % Temps réel Euronext Paris

Amoeba : Nouveaux arguments scientifiques en faveur du produit de décontamination d'Amoeba

vendredi 22 mai 2020 à 11h34

(BFM Bourse) - Le titre de la société lyonnaise à l'origine d'un produit biocide non chimique destiné à traiter le risque microbiologique dans des applications liées à l'eau, à la santé et aux plantes, à partir de l'amibe Willaertia magna C2c maky, bondit de 12% vendredi après la publication d'un nouvel article dans une revue scientifique.

S'ils n'en comprennent pas nécessairement toute la teneur, les investisseurs saluent la publication dans la revue scientifique à comité de lecture Microorganisms d'un nouvel article qu'Amoeba présente comme majeur vis-à-vis de la compréhension du mode d'action de l'amibe Willaertia magna C2c maky, à l'origine d'un produit expérimental (alternatif aux produits chimiques) pour éliminer les bactéries dans l'eau. La société étudie également des applications dans la santé, comme le traitement des plaies chroniques, et dans la protection des cultures.

Vers 10h50, le titre gagne 12,74% à 3,895 euros à la suite de la publication dans Microorganisms d’un article présentant les travaux réalisés conjointement par l’IHU Méditerranée Infection, à Marseille et Amoéba dans l'étude du patrimoine génétique et du métabolisme de l'amibe sur laquelle la société fonde ses espoirs.

Alors que les amibes (micro-organismes complexes capables de phagocyter d'autres micro-organismes comme des bactéries) sont encore loin d'avoir livré tous leurs secrets, ce qui a jusqu'ici freiné les autorités réglementaires dans l'éventuelle homologation d'un traitement des eaux alternatif à l'utilisation du chlore, ce nouvel article vient compléter les connaissances actuelles. En 2019, c'est le séquençage du génome de Willaertia magna C2c maky qui avait été publié, permettant de connaitre son potentiel génétique.

Pistes pour l’optimisation des conditions de culture

L’analyse menée par l'IHU Méditerranée Infection (rendu célèbre récemment par les déclarations controversée d'un de ses dirigeants, le professeur Didier Raoult) a porté cette fois sur le transcriptome et le protéome de cette amibe quand elle est cultivée en bioréacteur. L’étude, explique Amoeba, confirme deux découvertes majeures qui avaient été suggérées par l’analyse du génome de Willaertia magna C2c maky. Tout d’abord, l’amibe produit bien un large panel d’enzymes impliquées dans le métabolisme de métabolites secondaires ayant une activité anti-microbienne et des protéines associées aux mécanismes de défenses contre les autres micro-organismes. Ensuite, ces molécules sont bien exprimées dans les conditions particulières de production d’un bioréacteur.

Ces résultats soutiennent l’efficacité de l’amibe en tant que biocide naturel dans les eaux des tours aéroréfrigérantes et agent de biocontrôle comme alternative aux pesticides en agriculture, considère la société. Enfin, une analyse approfondie du métabolisme énergétique apporte des pistes pour l’optimisation des conditions de culture et donc de rendement de production de l’amibe.

"Cet article permet de confirmer les données acquises sur le génome de Willaertia magna C2c Maky, de commencer à aborder la compréhension du mécanisme de son action microbicide. Les prochaines étapes consisteront à étudier les produits non protéiques générés par cette amibe tout en testant certaines hypothèses d’amélioration quant à l’optimisation de sa production industrielle", a déclaré le professeur Bernard La Scola, responsable de l’équipe à l’origine de ces résultats.

Ce troisième article scientifique en moins d'un an au sujet de l'amibe, "nous conforte dans notre stratégie de future commercialisation de Willaertia magna C2c Maky comme agent biocide et de biocontrôle. Nous continuons les opérations de R&D dont les résultats feront également l’objet de nouvelles publications", a précisé la directrice scientifique d'Amoeba, Sandrine Demanèche.

Guillaume Bayre - ©2020 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur AMOEBA en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+310.40 % vs -4.02 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat