Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

ALSTOM

ALO - FR0010220475 SRD PEA PEA-PME
33.240 € -0.81 % Temps réel Euronext Paris

Alstom : Les dirigeants d'areva t&d critiquent l'option alstom-schneider

mercredi 25 novembre 2009 à 08h49
Les dirigeants d'areva t&d critiquent l'option alstom-schneider

PARIS (Reuters) - Les dirigeants de la filiale transmission et distribution (T&D) d'Areva critiquent, dans une tribune publiée mercredi par Les Echos, l'hypothèse d'une vente de cette activité au tandem français Alstom-Schneider Electric.

Ils font valoir que cette option affaiblirait T&D et suggèrent qu'une reprise par le japonais Toshiba ou l'américain General Electric serait peut-être préférable.

De source gouvernementale, on a indiqué mardi à Reuters que l'offre présentée par le duo français s'élève à près de 4 milliards d'euros, tandis que Toshiba propose 4,2 milliards environ et General Electric 4 milliards.

De même source, on a ajouté qu'Alstom-Schneider a renoncé à une clause conditionnant le paiement de 400 millions d'euros pour Areva T&D et que l'Etat, qui détient près de 91% d'Areva, étudie actuellement les différentes offres de rachat de cette activité.

Le tandem français prévoit de se partager T&D, la partie transmission (haute tension) revenant à Alstom tandis que Schneider récupèrerait la distribution (moyenne tension), une opération que le comité exécutif qualifie de "vente à la découpe".

"Face à l'éventualité d'un démantèlement de notre entreprise, nous sommes en droit de nous demander qui seront les véritables bénéficiaires de cette opération de démantèlement?", soulignent les dirigeants d'Areva T&D dans Les Echos, en estimant qu'une vente à Alstom-Schneider renforcerait les concurrents de T&D, remettrait en cause un modèle intégré qui a fait ses preuves et serait néfaste pour les salariés.

"Les premiers gagnants seront nos concurrents ABB et Siemens qui profiteront du démantèlement de notre entreprise. Pour le vérifier, il suffit de demander à ces leaders qui ont tout misé sur les synergies historiques fortes qui existent entre le T et le D", écrivent-ils.

"LES GAGNANTS NE SERONT PAS LES CLIENTS"

"C'est tout le marché qui va vers une demande croissante d'intégration entre le T et le D", ajoutent-ils. "Les gagnants ne seront pas les clients d'Areva T&D, qui devront s'accommoder d'un retour en arrière de quelques années, avec seulement deux grands acteurs mondiaux, ABB et Siemens, dominant le marché du T&D."

"Nous rappelons que nos activités de moyenne tension sont aujourd'hui en concurrence frontale avec celles de Schneider", écrivent en outre les dirigeants de T&D.

"Plusieurs grands clients pour lesquels les parts de marché cumulées d'Areva T&D et de ce repreneur potentiel dépassent aujourd'hui 70% nous ont déjà fait savoir officieusement qu'en cas de fusion ils ramèneraient la part de marché de la nouvelle entité à une valeur plus en accord avec leur politique d'achat."

"Pourquoi ne pas considérer qu'un avenir au sein d'Areva pérennisant l'emploi et la conquête de nouveaux marchés ne vaut pas mieux que de risquer de favoriser les véritables concurrents que sont Siemens et ABB sur le marché de la transmission et de la distribution?", s'interrogent les dirigeants de T&D.

"Est-ce par ailleurs desservir son pays que d'accepter aujourd'hui une offre alternative, émanant d'un acteur étranger, garantissant l'intégrité d'un champion industriel français, pérennisant l'emploi et le maintien des centres de décision en France, renforçant la position de notre entreprise dans le trio de tête mondial en lui faisant gagner des parts de marché, et proposant de valoriser fermement et plus justement l'actif de l'Etat?"

Des sources concordantes avaient indiqué la semaine dernière à Reuters qu'Areva envisageait de prendre une décision sur T&D dans la deuxième quinzaine de novembre. Une décision finale devrait en tout état de cause être prise avant le 9 décembre.

Benjamin Mallet, édité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2009 Thomson Reuters

Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur ALSTOM en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+312.60 % vs +44.29 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat