Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

ALSTOM

ALO - FR0010220475 SRD PEA PEA-PME
44.120 € +2.37 % Temps réel Euronext Paris

Alstom : Avec un contrat pour 27 trains à hydrogène, Alstom renforce encore son carnet de commandes

mardi 21 mai 2019 à 11h48
Alstom engrange une nouvelle commande pour ses trains à hydrogène

(BFM Bourse) - Le constructeur ferroviaire français va livrer la plus grande flotte de trains au monde alimentés par une pile à combustible en Allemagne.

Alstom engrange un nouveau contrat de taille. Et la Bourse apprécie. Le constructeur ferroviaire français a annoncé mardi avoir remporté un contrat de 360 millions d'euros pour fournir 27 trains régionaux à hydrogène destinés à la région de Francfort, qui remplaceront des trains diesel.

Il s'agira de "la plus grande flotte de trains au monde alimentés par une pile à combustible", assure Alstom dans un communiqué. ils "remplaceront les rames diesel sur quatre lignes de trains régionaux de la région du Taunus (près de Francfort, NDLR) à partir de 2022". A la Bourse de Paris, l'action Alstom progressait de 1,64% à 39,69 euros vers 11h30. Depuis janvier, la progression du titre dépasse les 12,5%.

Début mai, le groupe avait présenté de solides résultats annuels, avec un chiffre d'affaires en progression de 10% à 8,1 milliards d'euros. Par ailleurs, sur son dernier exercice, Alstom avait engrangé 12,1 milliards de commandes supplémentaires pour un carnet de commandes total record de 40,5 milliards d'euros fin mars, soit 5 années d'activité au rythme actuel.

Pour ce nouveau contrat, l'appel d'offres avait été passé par Fahma, une filiale de l'autorité régionale des transports de la région de Francfort, Rhein-Main Verkehrsverbund (RMV), chargée de la gestion du matériel roulant. Le coût total sur 25 ans s'élève à 500 millions d'euros, en incluant la fourniture d'hydrogène, la maintenance et la mise à disposition de capacités de réserve, selon Alstom.

Une alternative à l'électrification

"Le gouvernement fédéral soutient cet investissement (...) en assumant le surcoût de 40% par rapport aux véhicules diesel et en soutenant la station de ravitaillement en hydrogène dans la même proportion", a déclaré Enak Ferlemann, secrétaire d'État parlementaire du ministère allemand des Transports, cité dans le communiqué.

"De nombreux véhicules diesel circulent aujourd'hui encore sur les voies de la Hesse (...). La traction par pile à combustible est donc une alternative à l'électrification coûteuse, qu'il est possible de mettre en oeuvre rapidement", a détaillé Tarek Al-Wazir, ministre des Transports de la Hesse.

Garantis "à zéro émission", les trains à hydrogène émettent en roulant uniquement de la vapeur d'eau et de l'eau condensée. Alstom a mis en service en septembre 2018 les deux premiers trains à hydrogène au monde, dans la région de Basse-Saxe en Allemagne, où 14 de ces véhicules seront exploités dès 2021.

Bientôt des contrats de ce type en France?

La France réfléchit elle aussi à passer à l'hydrogène pour remplacer une partie de ses vieux trains diesel sur des lignes non électrifiées. Le patron de la SNCF Guillaume Pepy a notamment dit qu'il voulait sortir du diesel d'ici 2035.

Le gouvernement a pour objectif d'aboutir à l'homologation d'un train à hydrogène avant la fin du quinquennat. La SNCF et les régions sont en train d'élaborer un cahier des charges.

(Avec AFP)

©2020 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur ALSTOM en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+331.80 % vs -2.60 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat