Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

ALPHABET (GOOGLE)

GOOG - US02079K1079 SRD PEA PEA-PME
- -

Alphabet (google) : Visé par une enquête antitrust aux États-Unis, le titre de la maison mère de Google dévisse

lundi 3 juin 2019 à 17h00
Le titre Alphabet dévisse après l'ouverture d'une enquête anti-monopole

(BFM Bourse) - L'action Alphabet, maison mère de Google, chute lourdement lundi dans les premiers échanges à la Bourse de New York. Le titre du géant américain est affecté par des informations de presse évoquant une enquête des autorités de la concurrence aux États-Unis à l'encontre du célèbre moteur de recherche.

Le titre du géant américain Alphabet, maison mère de Google, refluait nettement lundi, dès les premiers échanges à Wall Street, plombé par des informations de presse qui évoquent une enquête antitrust aux Etats-Unis visant le moteur de recherche. Quelques minutes après l'ouverture des cotations à la Bourse de New York, le titre lâchait ainsi 4,33%, dans un marché qui évolue dans l'ensemble à l'équilibre après six séances consécutives de baisse sur fond de regain de tensions commerciales.

Ce recul d'Alphabet survient après que le Wall Street Journal a révélé vendredi que le ministère américain de la Justice (DoJ) menait une enquête anti-monopole visant Google. Selon des sources anonymes citées par le quotidien américain, la division chargée des questions d'antitrust se prépare à "examiner de près les pratiques commerciales" de Google concernant son moteur de recherche et d'autres activités.

La Federal Trade Commission (FTC), qui partage avec le ministère de la Justice le rôle d'autorité de la concurrence, avait mené il y a plusieurs années une vaste investigation sur la position dominante de Google dans la recherche en ligne et la publicité, avant de la clore sans suite en 2013.

Certains élus américains sont récemment revenus à la charge et ont demandé la réouverture de cette enquête. De plus en plus de voix s'élèvent par ailleurs des deux côtés de l'échiquier politique, et appellent à agir contre les géants de la "tech" accusés d'être trop puissants, sinon monopolistiques, voire à les démanteler. Dans le viseur principalement, Facebook, Google ou Amazon. De fait, avec le réseau social créé par Mark Zuckerberg, Google détient une large part du marché de la publicité en ligne, tandis que son système mobile Android équipe la majorité des smartphones dans le monde.

Facebook et Amazon également dans le collimateur

Peu après l'ouverture des marchés lundi, Facebook lâchait 2,25% et Amazon 0,90%. Vers 17h, l'action du réseau social, comme celle du géant mondial du e-commerce, creusaient leurs pertes en affichant respectivement des reculs de 3,8% et 3,2%.

Pour rappel, la Commission européenne a de son côté infligé le 20 mars pour la troisième fois en moins de deux ans une forte amende à Google (1,49 milliard d'euros), accusant de nouveau le groupe de Mountain View de pratiques anticoncurrentielles dans l'Union européenne.

Quentin Soubranne - ©2020 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur ALPHABET (GOOGLE) en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+331.10 % vs -3.12 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat