Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

ALPHABET (GOOGLE)

GOOG - US02079K1079 SRD PEA PEA-PME
- -

Alphabet (google) : La maison-mère de Google chute en Bourse comme jamais depuis 2008

mardi 30 avril 2019 à 18h17
Google se dirige vers sa plus grosse chute journalière depuis décembre 2008

(BFM Bourse) - En fin de matinée à New-York, l'action Alphabet (du nom de la maison-mère de Google) perd pas moins de 8,5%, après que le géant de la tech fondé par Larry Page et Sergueï Brin a dévoilé un chiffre d'affaires en-deçà des attentes et un bénéfice net en forte baisse.

Alphabet -la maison-mère de Google- a vu son bénéfice net trimestriel plombé par une récente amende européenne et son chiffre d'affaires a très nettement déçu, faisant nettement chuter le titre en Bourse. Ainsi, vers 17h20 (11h20 à New York), l'action Alphabet abandonne 8,5% à 1.186 dollars, ce qui correspond à la plus grosse chute journalière depuis décembre 2008 pour le titre, et à une perte de capitalisation de 84 milliards de dollars. Le plongeon du jour efface également une bonne partie des gains accumulés par le titre Alphabet depuis le début de l'année, celui-ci ne gagnant plus que 12,7%, soit moins que le S&P (+17% depuis le 1er janvier).

Selon les résultats publiés lundi avant Bourse par le géant américain de la tech, le bénéfice net du groupe a chuté de 29% à 6,7 milliards sur les trois premiers mois de l'exercice 2019, notamment à cause de l'amende de 1,7 milliard de dollars infligée par la Commission européenne pour pratiques anticoncurrentielles. Alphabet a également déçu les marchés sur son chiffre d'affaires qui ressort à 36,3 milliards de dollars (+17%), soit un milliard de moins que les attentes moyennes des analyses.

La Commission européenne a en effet infligé, le 20 mars dernier et pour la troisième fois en moins de deux ans, une forte amende à Google, l'accusant de nouveau de pratiques anticoncurrentielles dans l'Union européenne. La sanction financière s'élevait à 1,49 milliard d'euros, un chiffre moindre par rapport aux deux précédentes, respectivement deux à trois plus élevées.

Des coûts d'acquisition qui grimpent

Néanmoins, même sans l'amende européenne, le bénéfice net aurait tout de même reculé par rapport à il y a un an (où il s'élevait à 9,4 milliards de dollars). Mais les analystes s'y attendaient car le bénéfice net du premier trimestre 2018 avait été gonflé par un changement comptable. En termes de bénéfice ajusté par action, en revanche, Alphabet a fait mieux que ce qu'anticipaient les analystes, à 11,90 dollars.

Autre élément très observé par les marchés, les coûts d'acquisition des recettes ("Traffic Acquisition costs" ou TAC) sont passés à 6,86 milliards de dollars, soit une hausse de 9% par rapport au premier trimestre de l'exercice précédent. Ces TAC constituent les sommes reversées à des tiers par Google pour s'assurer qu'il est le moteur de recherche par défaut des appareils ou systèmes d'exploitation.

(avec AFP)

Quentin Soubranne - ©2020 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur ALPHABET (GOOGLE) en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+328.20 % vs +12.28 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat