Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

ALIBABA

BABA - US01609W1027 SRD PEA PEA-PME
- -

Alibaba : La possible réapparition de Jack Ma hors de Chine fait bondir Alibaba en Bourse

mercredi 20 octobre 2021 à 16h09
La réapparition de Jack Ma fait bondir le titre Alibaba

(BFM Bourse) - Le titre du géant chinois du commerce en ligne a décollé de près de 7% ce mercredi à Hong Kong grâce à... la réapparition de son fondateur, le milliardaire Jack Ma, qui avait disparu des radars plusieurs mois après des critiques à l'encontre du régulateur chinois.

Oubliez les fondamentaux, le titre Alibaba bondit ce jour grâce à la possible réapparition de son patron Jack Ma, porté disparu (ou presque) depuis de longs mois après avoir osé émettre des critiques publiques à l'encontre du régulateur chinois. Galvanisés par des informations de presse sur un séjour à l'étranger du milliardaire et fondateur du groupe, le titre du géant chinois du commerce en ligne a flambé de 6,7% à la Bourse de Hong Kong dans la matinée, et clôturé la séance à un sommet depuis mi-août dernier.

Pour rappel, les autorités chinoises avaient notamment mis un coup d'arrêt à une gigantesque introduction en Bourse d'Ant Group à Hong Kong et sa maison mère Alibaba s'était vu par la suite infliger une amende de 2,3 milliards d'euros pour abus de position dominante. Depuis, Jack Ma n'a pratiquement plus été vu en public. Selon le quotidien hongkongais South China Morning Post (SCMP), propriété d'Alibaba, Jack Ma serait actuellement en Europe pour une série de réunions d'affaires.

Le milliardaire se trouverait ce mercredi en Espagne après avoir passé du temps avec sa famille à Hong Kong, affirme le SCMP qui ne précise pas ses sources. Des informations confirmées au Financial Times par deux sources au courant de ses plans de voyage. Il s'agirait de son premier déplacement à l'étranger depuis les déboires de son groupe l'an dernier. Dans le cadre d'enquêtes, la Chine empêche parfois certaines personnes de quitter le territoire. L'annonce de ce séjour à l'étranger laisse donc à penser que Jack Ma, qui a quitté en 2019 la direction de son groupe, ne fait pas l'objet de poursuites, ce qui a sensiblement rassuré les marchés.

Depuis les déboires d'Alibaba, les autorités chinoises se montrent particulièrement intransigeantes à l'encontre des géants du numérique. Plusieurs mastodontes du secteur (de Tencent à Didi) ont ainsi été épinglés ces derniers mois pour des pratiques jusque-là tolérées et largement répandues, notamment en matière de données personnelles, de concurrence et de droits des utilisateurs.

La Bourse chinoise toujours en berne depuis janvier

Pékin a depuis étendu sa campagne de "rectification" à d'autres secteurs, dont les très lucratifs cours de soutien privés, la livraison de repas ou encore le divertissement - qualifiant notamment les jeux vidéo d''opium mental".

Ces mesures ont largement pénalisé la Bourse de Hong Kong qui avait clôturé le 6 octobre à son niveau le plus bas depuis cinq ans. La place s'est depuis ressaisie et a gagné plus de 10%, mais l'indice Hang Seng affiche toujours 4% de baisse depuis le 1er janvier, à rebours des indices mondiaux. "Le secteur de la tech a été le premier à subir" les foudres de Pékin, relève l'analyste Jackson Wong du gestionnaire d'actifs Amber Hill Capital. Mais il semble désormais "de plus en plus clair que le pire est passé" pour les géants du numérique, estime-t-il également.

(avec AFP)

Q. S. - ©2021 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur ALIBABA en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+313.10 % vs +36.70 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat