Bourse > Alcatel-lucent > Alcatel-lucent : Réduction nette de 10 000 postes dans le monde d'ici fin 2015
ALCATEL-LUCENTALCATEL-LUCENT ALU - FR0000130007ALU - FR0000130007
3.500 € 0.00 %
-Ouverture : -Perf Ouverture : -+ Haut : -+ Bas :
3.500 €Clôture veille : -Volume : 0.00 %Capi échangé : 12 386 M€Capi. :

Alcatel-lucent : Réduction nette de 10 000 postes dans le monde d'ici fin 2015

ALCATEL-LUCENTALCATEL-LUCENT

(Tradingsat.com) - Alcatel-Lucent a démarré la séance de mardi en territoire positif, progressant de 2% à 2,95 euros dans les premiers échanges, alors que l'équipementier télécoms présente ce matin à son comité de groupe européen les mesures envisagées dans le cadre du plan Shift, annoncé le 19 juin dernier.

Ce plan, qui "vise à remettre le groupe sur le chemin de la rentabilité", "repose pour sa réalisation sur une transformation des activités de R&D pour plus d’efficacité avec une affectation des ressources en priorité sur les technologies du futur et une réduction significative de ses coûts de fonctionnement".

Il prévoit un programme de réductions de ses coûts fixes d’un milliard d'euros 2015, soit plus de 15% des coûts fixes de l'entreprise. Il sera atteint par l’affectation en priorité des efforts de la R&D sur les technologies du futur qui devraient représenter 85% des dépenses R&D en 2015 contre 65% aujourd’hui, une réduction de 60% des dépenses sur les technologies en fin de vie, et la réduction des fonctions support, administratives et commerciales en ligne avec les standards de l’industrie.

En termes d'emploi, lors du comité d’entreprise européen de ce jour, la direction d'Alcatel-Lucent a présenté un projet de réduction nette de 10 000 postes dans le monde d’ici fin 2015. Toutes les zones géographiques dans lesquelles Alcatel-Lucent est implanté contribueront à cet effort, soit 4100 en Europe, Moyen-Orient, Afrique, 3800 en Asie-Pacifique et 2100 sur le continent américain. Le groupe concentrera ses ressources-clés sur deux fois moins de sites.

En France, le projet prévoit un plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) qui pourrait conduire à la suppression d’environ 900 postes dès 2014 principalement dans les fonctions support, administratives et commerciales ainsi que le recrutement d’environ 200 jeunes ingénieurs et techniciens avec de nouvelles compétences technologiques.

"Nous avons engagé le plan Shift en juin dernier pour permettre à Alcatel-Lucent de retrouver un avenir industriel durable.", a déclaré Michel Combes, directeur général d’Alcatel-Lucent. "Les choix stratégiques que nous avons faits sont validés par nos clients. Pour réaliser ce plan nous devons prendre des décisions difficiles et nous le ferons dans un dialogue ouvert et transparent avec nos salariés et leurs représentants. L'enjeu du plan Shift est que l’entreprise retrouve la maitrise de son destin."


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI