Bourse > Alcatel-lucent > Alcatel-lucent : La rémunération de Michel Combes redéfinie
ALCATEL-LUCENTALCATEL-LUCENT ALU - FR0000130007ALU - FR0000130007
3.500 € 0.00 %
-Ouverture : -Perf Ouverture : -+ Haut : -+ Bas :
3.500 €Clôture veille : -Volume : 0.00 %Capi échangé : 12 386 M€Capi. :

Alcatel-lucent : La rémunération de Michel Combes redéfinie

tradingsat

(CercleFinance.com) - Conformément à ce qui avait été annoncé en début de semaine, le conseil d'administration d'Alcatel-Lucent s'est réuni hier et a rapporté avoir pris en compte les recommandations émises par le Haut Comité de Gouvernement d'Entreprise concernant la conformité avec le code Afep-Medef ainsi que les observations de l'AMF relatives à la rémunération à long terme de Michel Combes.

Alors que les émoluments et la prime du PDG de l'équipementier télécoms ont suscité une très vive polémique, le conseil d'administration d'Alcatel-Lucent a indiqué avoir revu, en plein accord et à la demande du dirigeant, les différents éléments de rémunération et la clause de non-concurrence.

Concernant la rémunération pluriannuelle de Michel Combes, le conseil d'administration dit s'être conformé à l'interprétation retenue par le Haut Comité qui détaille et consacre un principe d'acquisition prorata temporis. Prenant en compte les observations du Haut Comité de Gouvernement d'Entreprise, il a décidé un versement en numéraire et non en actions de la rémunération pluriannuelle du dirigeant sur la base de la moyenne des 20 cours d'ouverture de l'action d'Alcatel-Lucent précédant son dernier jour d'activité.

Ces éléments soumis à réalisation des critères de performance associés seront, pour la tranche 2015, évalués en 2016 à l'issue de l'exercice annuel.

In fine, le montant correspondant à la rémunération variable pluriannuelle sera au maximum de 4.845.109 euros, ajusté à la baisse pour la tranche 2015 en fonction de l'atteinte des critères de performance fixés pour l'exercice en cours. Le montant effectivement payé à Michel Combes sera réduit des prélèvements sociaux associés et versé uniquement en cas de réussite de l'opération de rapprochement avec Nokia.

Pour rappel, celle-ci a été autorisée par Bruxelles en juillet dernier et son closing est prévu pour le premier semestre prochain.

Concernant l'application de la clause de non-concurrence, Michel Combes a sollicité sa reconsidération de la part du conseil d'administration d'Alcatel-Lucent, a fait savoir le groupe.

Le conseil a confirmé l'importance de cette clause pour la protection des intérêts stratégiques du groupe et la prévention de préjudices majeurs. Considérant qu'elle doit être défendable devant les juridictions compétentes, des nouvelles fonctions de Michel Combes qui réduisent le risque pour l'entreprise et des observations du Haut Comité, le montant de l'indemnité a été ramené à 3,1 millions d'euros avec un versement numéraire par tiers, et la durée de la clause portée à 40 mois, soit jusqu'au 31 décembre 2018. Le montant effectivement versé à Michel Combes sera également réduit des prélèvements sociaux associés.


Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...