Bourse > Airbus group > Airbus group : Virgin America veut se mettre en Bourse aux Etats-Unis
AIRBUS GROUPAIRBUS GROUP AIR - NL0000235190AIR - NL0000235190
74.650 € +2.78 % Temps réel Euronext Paris
72.350 €Ouverture : +3.18 %Perf Ouverture : 74.650 €+ Haut : 72.230 €+ Bas :
72.630 €Clôture veille : 2 222 490Volume : +0.29 %Capi échangé : 57 814 M€Capi. :

Airbus group : Virgin America veut se mettre en Bourse aux Etats-Unis

Virgin America veut se mettre en Bourse aux Etats-UnisVirgin America veut se mettre en Bourse aux Etats-Unis

(Reuters) - Virgin America, la compagnie aérienne à bas coûts détenue en partie par l'homme d'affaires britannique Richard Branson, va s'introduire en Bourse aux Etats-Unis afin de profiter de la reprise de l'industrie aérienne américaine.

Richard Branson détient 22% de Virgin America via Virgin Group et un fonds d'investissement.

Virgin America a décroché ces deux dernières années la première place du classement des meilleures compagnies aériennes américaines établi par des chercheurs de l'Université de Wichita et par l'Embry-Riddle Aeronautical University.

La compagnie, lancée en 2007, dessert actuellement 22 villes aux Etats-Unis et au Mexique, avec une flotte composée de 53 Airbus A320.

La plupart de ses vols sont en provenance ou à destination de Los Angeles et San Francisco, mais Virgin America a obtenu cette année des créneaux à l'aéroport new-yorkais de LaGuardia et au Ronald Reagan Washington National Airport, abandonnés par American Airlines en contrepartie du feu vert à sa fusion avec US Airways.

Virgin America revendique un coût par siège au kilomètre parcouru parmi les plus bas aux Etats-Unis pour l'exercice 2013 lors duquel elle dit avoir réalisé un bénéfice de 10,5 millions de dollars (7,8 millions d'euros) sur un chiffre d'affaires de 1,42 milliard.

Au deuxième trimestre, les compagnies aériennes américaines ont dégagé de solides bénéfices, soutenus par une hausse de la fréquentation de la clientèle d'affaires et de tourisme, si bien qu'American Airlines, numéro un mondial du secteur, a versé son premier dividende cash depuis 1980.

Barclays et Deutsche Bank Securities sont les chefs de file de l'IPO, a précisé Virgin America dans un document juridique.

Elle n'a toutefois pas dévoilé le nombre d'actions qu'elle souhaite mettre en Bourse ni sur quel marché elles seraient introduites.

Virgin America a cependant dit viser la levée de 115 millions de dollars, mais ce chiffre n'est précisé qu'aux fins de calcul des frais d'enregistrement et le montant final pourrait s'avérer bien plus élevé.

(Tanya Agrawal, Wilfrid Exbrayat et Nicolas Delame pour le service français, édité par Véronique Tison)

Copyright © 2014 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI