Bourse > Airbus group > Airbus group : Le dollar menace l'aéronautique européenne, juge edelstenne
AIRBUS GROUPAIRBUS GROUP AIR - NL0000235190 AIR - NL0000235190   SRD PEA PEA-PME
85.250 € -0.11 % Temps réel Euronext Paris
85.290 €Ouverture : -0.05 %Perf Ouverture : 85.930 €+ Haut : 84.520 €+ Bas :
85.340 €Clôture veille : 5 084 320Volume : +0.66 %Capi échangé : 66 031 M€Capi. :

Airbus group : Le dollar menace l'aéronautique européenne, juge edelstenne

tradingsat

par Matthias Blamont et Tim Hepher

PARIS (Reuters) - Le niveau actuel du billet vert est dangereux pour l'aéronautique européenne et un euro à 1,60 dollar pourrait plonger certaines entreprises du secteur dans la faillite, estime Charles Edelstenne, P-DG de Dassault Aviation et président du Groupement des industries françaises aéronautiques et spatiales (Gifas).

"Le niveau de 1,60 dollar est insoutenable et la vérité c'est qu'actuellement, personne ne maîtrise le problème", a-t-il répondu à une question à ce sujet, lors d'une conférence de presse consacrée au résultat annuel de l'industrie aéronautique et spatiale française.

"Nous avons déjà fait tout ce qui était possible pour protéger nos sociétés et il n'y a aujourd'hui pas d'autre choix possible que de poursuivre l'externalisation."

Latécoère, équipementier d'Airbus, de Boeing et de Dassault, a annoncé lundi la construction d'une usine au Maroc ou en Tunisie d'ici à 2010.

De son côté, EADS, la maison mère d'Airbus, a déclaré lors de la publication de ses résultats le 11 mars que de nouvelles mesures étaient actuellement à l'étude pour faire face aux mouvements du billet vert.

"Si le dollar recule encore, que votre coût reste supérieur à votre prix de vente et que vous décidez d'engager une couverture, ou vous consolidez une perte ou vous prenez le risque que la devise américaine remonte", a jugé Charles Edelstenne.

Vers 16h15, le dollar s'échange à 1,5772 pour un euro après avoir franchi en matinée le seuil de 1,5830 et battu un nouveau record la veille à 1,5904.

"EURO FORT"

Tous les cambistes s'accordent à dire que le dollar devrait encore s'affaiblir dans les prochains jours alors que la Réserve fédérale américaine tient mardi soir une réunion de politique monétaire. Une nouvelle baisse du taux des fonds fédéraux, pour l'heure calé à 3%, est largement anticipée par les marchés.

Un tel geste d'apaisement monétaire creuserait encore le différentiel de rémunération entre le dollar et l'euro. La Banque centrale européenne n'a pas modifié le taux de refinancement, à 4%, depuis juin dernier.

Les avions européens sont dans une écrasante majorité vendus en dollars - alors que la majeure partie de leurs coûts est en euro - et le secteur aéronautique manifeste une inquiétude de plus en plus vive sur la question des changes.

"Mon seul espoir, c'est que d'autres industries, comme l'automobile, encouragent Mme Merkel à changer de position", a expliqué Charles Edelstenne.

La chancelière allemande avait marqué son désaccord en juillet dernier sur les critiques du président Nicolas Sarkozy à l'encontre de la Banque centrale européenne et de "l'euro fort."

Face à la montée de l'euro ces derniers mois, plusieurs constructeurs automobiles envisagent d'accroître la part de leur production aux États-Unis, à l'instar de Volkswagen et de BMW.

Charles Edelstenne a par ailleurs jugé que la crise de crédit ne faisait probablement que commencer mais a assuré qu'à ce jour, le Gifas n'avait pas encore recensé d'entreprise en "véritable" difficulté de financement.

Au cours de sa conférence, le dirigeant est revenu sur les performances de l'industrie aéronautique et spatiale française.

L'an dernier, le chiffre d'affaires, non consolidé, de l'ensemble des entreprises du secteur a progressé de 6,3% à périmètre constant à 32,4 milliards d'euros.

L'activité civile a représenté 23,9 milliards d'euros (+11%) tandis que le militaire a reculé de 4,6% à 8,6 milliards.

Les exportations ont totalisé 20,9 milliards d'euros de chiffre d'affaires, en hausse de 11%.

Matthias Blamont

Copyright (C) 2007-2008 Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...