Bourse > Airbus group > Airbus group : Société Générale relève sa cible à 38 euros
AIRBUS GROUPAIRBUS GROUP AIR - NL0000235190AIR - NL0000235190
75.000 € +1.23 % Temps réel Euronext Paris
72.600 €Ouverture : +3.31 %Perf Ouverture : 75.780 €+ Haut : 72.600 €+ Bas :
74.090 €Clôture veille : 2 791 830Volume : +0.36 %Capi échangé : 57 968 M€Capi. :

Airbus group : Société Générale relève sa cible à 38 euros

tradingsat

(CercleFinance.com) - Société Générale se montre plus optimiste encore sur l'action du constructeur aéronautique EADS après les différentes annonces effectuées par EADS sur sa gouvernance, un rachat d'actions significatif et que Daimler ait, ce matin, réduit de moitié sa participation. Le conseil d'achat est toujours en vigueur, mais l'objectif de cours sur la valeur est porté de 32 à 38 euros.

En Bourse de Paris, l'action EADS tient la tête des plus fortes hausses du CAC en décollant de 6,7% à 29 euros.

En effet, hier soir, EADS a annoncé qu'il allait remplacer son pacte d'actionnaires 'par un schéma de gouvernance d'entreprise ordinaire'. Après les mouvements au capital et les rachats d'actions, qui devrait porter sur 15% du capital, les Etats allemands et français devraient pointer à 12% du capital, et l'Espagne à environ 4%. A terme, le flottant passera de 49% à plus de 70% du capital.

De plus, poursuit le groupe, les 12 membres du conseil d'administration comprendront au moins huit sièges confiés à des administrateurs indépendants. Aucun droit de veto ne sera plus accordé à aucun membre du conseil, ni à aucun actionnaire en AG.

Les intérêts stratégiques en matière de défense de la France et de l'Allemagne seront cependant protégés par la création de 'sociétés nationales de défense', sorte de confinements des activités militaires les plus sensibles, qui seront dotés de leurs conseils d'administration propres.

Après les résultats de l'année 2012, les actionnaires privés Daimler et Lagardère seront libres de disposer du reliquat de leurs participations respectives.

Réunis en assemblée générale au 1er semestre 2013, les actionnaires auront à se prononcer sur ces mesures.

En attendant, les analystes de la banque rouge et noir retiennent que le programme de rachat d'actions porte sur une proportion plus importante du capital que prévu. En conséquence, ils ont relevé leurs prévisions de bénéfice par action EADS pour 2013 (+15% à 2,33 euros) et 2014 (+ 16% à 3,18 euros), ce qui entraîne une hausse de l'objectif de cours.

En outre, 'la gouvernance de l'entreprise devient 'normale'', indiquent-ils, en soulignant la disparition des droits de véto et le cantonnement des branches militaires sensibles.

Le rachat du 15% du capital, souligne la note de Société Générale, devrait se produire en deux tranches : une première, portant sur 7,5% des titres EADS, devrait être ouverte aux actionnaires publics, quand une seconde de même importance serait réservée au groupe Lagardère, sur le départ.


Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...