Bourse > Airbus group > Airbus group : Airbus se désengagerait des usines allemandes avant leur vente
AIRBUS GROUPAIRBUS GROUP AIR - NL0000235190 AIR - NL0000235190   SRD PEA PEA-PME
86.000 € +0.88 % Temps réel Euronext Paris
85.930 €Ouverture : +0.08 %Perf Ouverture : 86.260 €+ Haut : 85.600 €+ Bas :
85.250 €Clôture veille : 393 399Volume : +0.05 %Capi échangé : 66 612 M€Capi. :

Airbus group : Airbus se désengagerait des usines allemandes avant leur vente

tradingsat

FRANCFORT (Reuters) - Airbus envisage de se désengager de plusieurs sites allemands par le biais d'une scission, ce qui serait une solution temporaire avant leur vente définitive telle que prévue par le plan de réduction des coûts "Power 8", a rapporté samedi le Suddeutsche Zeitung.

Citant des sources industrielles, le quotidien ajoute que les sites de Varel, Nordenham et peut-être aussi d'Augsburg pourraient être versés dans une entité indépendante dans l'attente d'une cession qui interviendrait plus tard.

Les discussions concernant la vente du site de Laupheim se poursuivent, souligne le journal.

Selon la presse de jeudi dernier, les négociations entre Airbus et le groupe allemand d'aéronautique OHB sur la reprise des sites allemands de la filiale à 100% d'EADS ont échoué.

Airbus a assuré vendredi que les négociations engagées en vue de céder des sites de production européens se poursuivaient.

Ces négociations, rappelle le constructeur aéronautique, portent sur les sites de Filton en Grande-Bretagne, de Saint-Nazaire et de Meaulte en France, et de Varel, Nordenham, Laupheim et Augsbourg en Allemagne.

La semaine dernière, lors de la conférence de presse annuelle d'EADS, maison mère d'Airbus, son patron Louis Gallois avait indiqué que l'euro fort et la crise financière internationale pourraient entraîner un retard dans le processus de vente des usines.

EADS avait dévoilé le 19 décembre dernier la liste des sociétés sélectionnées pour la reprise de sites industriels d'Airbus mis en vente dans le cadre du plan de restructuration et de réduction de coûts "Power 8".

L'équipementier aéronautique français Latécoère avait été retenu pour la reprise des sites français, MT Aerospace (OHB Technology) pour la reprise des sites allemands et GKN pour celui de Filton au Royaume-Uni.

EADS et Airbus avaient alors précisé qu'ils entendaient finaliser "dès que possible" les procédures et dit attendre "un progrès significatif" au premier semestre 2008.

Eva Kuehnen, version française Benoit Van Overstraeten

Copyright (C) 2007-2008 Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...