Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

AFFLUENT MEDICAL

ALAM - FR0013333077 SRD PEA PEA-PME
- -

Affluent medical : Faute d'introduction en Bourse, la medtech Affluent Medical lève de la dette

mercredi 14 novembre 2018 à 11h55
Le dispositif Artus développé par Affluent Medical

(BFM Bourse) - Affluent Medical a bouclé une émission obligataire de 12 millions d'euros. La firme qui ambitionne de devenir "un des leaders européens dans le traitement des maladies du cœur et des maladies vasculaires" avait dû renoncer à s'introduire en Bourse en juin dernier.

Affluent Medical se présente comme un "nouvel acteur français de la medtech, spécialiste des implants innovants mini-invasifs conçus en vue de restaurer des fonctions physiologiques essentielles pour le traitement des maladies du cœur, des maladies vasculaires et de l'incontinence urinaire". Après avoir renoncé à s'introduire en Bourse en juin dernier pour cause de "conditions de marché difficiles", le groupe a annoncé avoir finalisé un financement de 12 millions d'euros auprès de Kreos Capital, "composé de trois tranches d'emprunts obligataires de 4 millions d'euros", indique le communiqué, qui précise que si "la première tranche est déjà mobilisée, la deuxième est conditionnée à l’atteinte d’objectifs et la troisième tranche fait l’objet d’une clause de rendez-vous devant être utilisée avant le 31 octobre 2019".

"Ce financement nous permettra de franchir des étapes cliniques très importantes en 2019 avec chacun de nos dispositifs médicaux. Nous continuerons dans le même temps à développer nos activités et à structurer le groupe en vue du premier lancement commercial fin 2020", annonce le directeur financier d'Affluent Medical, Henri Lefebvre.

Maintenant que la "trajectoire financière est sécurisée" selon les mots du PDG Daniele Zenotti, le groupe est désormais "en capacité de créer une valeur significative dans les mois à venir". Pour ce faire, le dirigeant compte exécuter comme prévu les activités cliniques pour chacune des technologies développées par le groupe. Daniele Zenotti estime que "les 18 prochains mois vont permettre (à Affluent Medical) de progresser de manière importante pour devenir un acteur clé des technologies mini-invasives".

Des étapes cliniques à franchir

La suite, pour Affluent Medical, c'est donc de développer les quatre dispositifs médicaux actuellement en phase préclinique ou clinique, en vue d'une commercialisation de son premier dispositif d'ici la fin de l'année 2020. Le financement obtenu auprès de Kreos, groupe spécialisé dans le capital-investissement pour des entreprises à forte croissance en Europe et en Israël, sera donc affecté au développement de ces dispositifs, comme le détaille la medtech dans son communiqué.

Le premier objectif sera le recrutement de patients dans le cadre de l'essai pivot Optimise II pour Kalios, le premier dispositif de réparation de la valve mitrale totalement réglable au fil du temps. Affluent Medical souhaite également utiliser ces fonds pour réaliser la "première implantation chez l'homme d'Epygon, la première valve mitrale transcathéter permettant de restaurer les flux sanguins physiologiques et de sauvegarder le ventricule" et recruter d'autres patients dans le cadre de l'essai pivot de son dispositif baptisé Artus. Ce dernier n'est ni plus ni moins que "le premier sphincter artificiel activable électroniquement pour traiter l'incontinence urinaire". Enfin, la medtech compte sur ces 12 millions d'euros pour la "première implantation chez l'homme de Kardiozis, la première prothèse endovasculaire visant à prévenir les endofuites dans l'anévrisme de l'aorte abdominale".

Quentin Soubranne - ©2019 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur AFFLUENT MEDICAL en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+284.80 % vs +10.93 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat