Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Morning Briefing : Sous haute tension…

Morning Briefing : Sous haute tension…

L'accrochage d'hier entre Russie et Turquie tend encore l'atmosphère de marché.L'accrochage d'hier entre Russie et Turquie tend encore l'atmosphère de marché.

(Tradingsat.com) - Le CAC40 est demandé en hausse de 8 points à 4828 (Calls IGMarkets). Hier on a perdu 1.4% on a terminé à 4820 points, avec des marchés déjà échaudés par les tensions sur le dossier du terrorisme, et maintenant un net retour de la prime de risque géopolitique globale sur la cote parisienne et européenne.

Tendance

La journée était déjà annoncée comme plutôt indécise, légère baisse initiale et puis on a nettement perdu pied après annonce hier au matin que l'armée de l'air turque venait d'abattre un avion de combat russe sur la frontière Turquie/Syrie.

Forte baisse des bourses d'Istanbul (-4.4%), et de Moscou (-3.3% pour l'indice RTS, libellé en dollars).

Cela dit Wall Street a gardé son sang froid avec un SP500 qui a même gagné 0.12%, ça devrait calmer un peu le marché dans un premier temps ce matin. Tokyo n’a terminé qu’en légère baisse à -0.39%.

Catalyseurs

Au milieu d'une semaine calme comme on la prévoyait, avec Thanksgiving en point e mire jeudi, autant dire que les volumes se sont activés hier à Paris, à 3.8 milliards d'euros d'actions négociés.

Il est clair que l'ensemble des tensions géopolitiques du moment, plus l'avion de combat russe abattu par l'armée turque au matin, ont provoqué un retour de la fébrilité, et de l'aversion au risque.

Résultat remontée de l’or, à 1078 dollars l’once, détrente sur les taux d’intérêt, avec le rendement du 2 ans allemand qui touche un nouveau plus bas historique, toujours plus bas en territoire négatif.

Et tous les secteurs du marché actions jugés à risque ont été vendus, c'est toujours Accor qui subit le contrecoup le plus marqué, -4.9%, mais Air France KLM a cédé 3.7%, le luxe aussi, LVMH -4.3%, Kering -3.

En revanche, le retour de ces tensions a provoqué une nette hausse du pétrole, 42-43$ pour le WTI américain, le Brent repasse la barre des 46$. Toutes les valeurs du secteur ont grimpé dans le sillage, Technip +1.5%, Total +0.7%, Vallourec +1% ou Maurel et Prom +1.32.

Valeurs

EDF-Areva

Dernier round de négociations avant qu'EDF ne lance une offre ferme sur l'activité Réacteurs d'Areva, Areva NP, et l’entrée au capital probable de nouveaux acteurs, comme Mitsubishi Heavy Industries, partenaire de longue date. Le patron du groupe japonais (interviewé par Les Echos) se dit volontaire pour prendre une large part au capital d’Areva NP, la plus large possible, pour protéger leurs intérêts commun et notamment le projet de réacteur de moyenne puissance Amtea. Mais aussi des interrogations sur la valorisation du nouvel ensemble, avec notamment la difficulté de mettre un prix sur ce que vaut vraiment l'EPR, face aux retards considérables et aux dérapages budgétaires très conséquents du chantier en Finlande. Du coup de source officieuse, EDF pourrait revoir à la baisse le montant de son offre, sous les 2,7 milliards d'euros évoqués initialement.

Pharmaceutiques

Une vraie frénésie d'acquisitions pour le britannique Shire, qui remet le couvert sur un dossier déjà évoqué, la reprise de la biotech américaine Baxalta. Shire avait fait une offre, il y a 4 mois, refusée car jugée insuffisante par l'américain. De source officieuse, le britannique a de nouveau mandaté ses banques conseils, pour retenter une opération chiffrée à 30 milliards de dollars potentiellement. L’objectif stratégique, créer le numéro 1 mondial de la recherche sur les maladies rares. Shire sort déjà d'une grosse acquisition il y a moins d'un mois, celle de la biotech Dyax pour 5.9 milliards de dollars.

Lafarge-Holcim

Le groupe a publié des résultats en-dessous des attentes, un résultat brut en baisse de 16% à 1.6 milliards de francs suisses pour le 3ème trimestre. Période marquée par une activité fondamentale faible, le ralentissement chinois et brésiliens et les effets de changes négatifs.

HP

Derniers résultats avant la scission HP et HP entreprise. Le premier, activité hardware, a abaissé ses objectifs pour l’année prochaine, alors que l'entité entreprises, elle, l'a maintenu.

Eurofins

Le groupe annonce qu'il pourrait dépasser son objectif de chiffre d’affaires pour l'année, il l’avait déjà relevé en octobre à 1.9 milliards d’euros. Eurofins estime que sa croissance devrait atteindre les 50% en fin d’année.

Carmat

Le spécialiste du cœur artificiel va pouvoir élargir la liste des patients éligibles aux tests cliniques pour ses appareils, après avoir reçu le feu vert des autorités de santé.

OL Groupe Le titre risque de réagir à l'élimination de l'Olympique Lyonnais de l'ensemble des compétitions européennes, après la victoire de La Gantoise à Lyon hier 2 à 1.

Eurazeo

HSBC passe d'achat à conserver.

Rexel

Bernberg passe de conserver à vendre, l’objectif de cours est abaissé à 11.5€.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...