Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Morning Briefing : Nouvel avis de tempête sur les matières premières

Morning Briefing : Nouvel avis de tempête sur les matières premières

Forte baisse des matières premières et des grands miniers en Asie ce matin.Forte baisse des matières premières et des grands miniers en Asie ce matin.

(Tradingsat.com) - Après une séance peu active hier, les marchés européens vont sans doute subir de la pression ce matin, avec un nouveau coup de tabac sur le pétrole et le reste des matières premières minières ce matin en Asie.

Tendance

Le CAC40 est demandé quasi-stable ce matin à +7 points pour 4.765 points (Calls IGMarkets). Hier on a pris 0.88% à 4.758 mais tout cela a été bien laborieux, on est allé jusqu'à 4803 au plus haut, mais ça n'a pas tenu. Les volumes d'échanges n'étaient pas énormes à 3.2 milliards d'euros.

A Wall Street le SP500 est reparti à la baisse, -0.7%.

Et l'Asie est dans le rouge aussi, avec le Nikkei à Tokyo qui a clôturé en repli d’1.04%, Shanghai -1.8%, Hong Kong -1.9%, avec un chiffre en filigrane, la nouvelle baisse des exportations chinoises en novembre, -6.8% en glissement annuel. Forte baisse à Taiwan aussi sur le même mois, -17%.

Catalyseurs

La nouvelle correction du pétrole sur des plus bas de 7 ans, du côté des 37 dollars pour le WTI, a dominé les échanges hier. Une tendance de fond semble bel et bien déclenchée cette fois, avec à la clé une nouvelle phase de baisse marquée, comme en témoignait des dernières prévisions d'analystes, du côté des 35-30 voire 20 dollars le baril à terme.

Une tendance qui évidemment handicape tout le secteur énergétique, qui avec majoritairement des groupes très capitalisés en bourse, agissent comme des semelles de plomb pour les indices où ils sont cotés.

Ce fut le cas à Wall Street hier soir, avec ExxonMobil et Chevron qui ont perdu 2.5%, ce fut le cas à Paris sur le CAC40 avec Total et Technip et à priori ça devrait continuer aujourd'hui.

Mais plus grave, on semble être à nouveau à l'aube d'un coup de tabac sur les matières premières de manière générale, avec toujours en toile de fond la hausse du dollar, qui renchérit mathématiquement le coût des principaux minerais de base pour les acheteurs en autres devises.

Le cuivre, le Zinc, le Nickel ou le fer devraient de nouveau subir une vague de baisse, avec des effets directs et indirects sur le cours des grands miniers, sidérurgistes, etc.

Ce matin, le bilan est lourd notamment en Australie, où sont côté les plus grands groupes miniers du monde. BHPBilliton a perdu 5.2%, Rio Tinto -4%, South32 -8% et Fortescue -3%. Arcelor Mittal, Aperam, Eramet ou encore Imerys seront à suivre à Paris dans le sillage.

Valeurs

EDF-Klepierre

EDF va sortir du CAC40 le 21 décembre prochain. Quelques semaines que la décision était attendue, elle a été officialisée par le Conseil Scientifique d’Euronext hier. Le titre perd 41% depuis le début de l'année, après déjà 11% de perdus sur l'année dernière, et plus de la moitié de sa valeur perdue depuis son introduction en bourse il y a 10 ans. Le titre mathématiquement devrait souffrir encore de son exclusion de l’indice vedette, puisqu’il va sortir du champ de vision des gérants indiciels.

En revanche bonne opération pour Klépierre, la foncière commerciale elle, devrait largement en profiter pour accroitre sa visibilité, et rejoindra Unibail Rodamco au chapitre des foncières vedettes de la place de Paris. Unibail Rodamco signe un gain honorable de 25% depuis son introduction au CAC40 en 2007, avec beaucoup de rendement à la clé.

Autre remaniement à signaler chez Euronext, le SBF120 accueille Europcar, récemment introduit en bourse, en lieu et place de SoLocal, l’ex-Pages Jaunes.

Unibail Rodamco

Le groupe signale la vente d'un immeuble à Neuilly pour 267 millions d’euros.

Vivendi-Gameloft

Vivendi prend encore du capital et monte à 26.7%. Le groupe dit qu'aucune décision n'a été prise concernant une éventuelle OPA, mais n'exclut pas non plus une prise de contrôle.

Orange-TF1

Information de l’agence Bloomberg : Orange étudierait la possibilité de négocier avec Bouygues une entrée au capital de Bouygues Télécom et de TF1.

Total-CGG

Total réfléchit à participer à l'augmentation de capital de CGG pour 35 millions d'euros, Total partenaire historique du groupe, qui en a détenu fut un temps jusqu'à 20%.

Air France - KLM

Le groupe estime à 50 millions d'euros l'impact négatif des attentats de Paris sur le chiffre d'affaires de novembre, le Japon et les Etats Unis étant les principaux secteurs de destinations affectés. Le groupe estime qu'il faudra de 3 à 6 mois pour compenser ce manque à gagner. Par ailleurs, le trafic de novembre, lui, s'affiche en hausse d'1.8% pour l'ensemble du groupe.

Euronext

L'AMF inflige 5 millions d'euros d'amendes au groupe dans le dossier du trading haute fréquence qui a perturbé les transactions sur le CAC40 lors de l'année 2009. Le spécialiste américain du GHFT, Virtu, est condamné à la même sanction. Euronext a décidé de faire appel de la décision du Comité de Sanctions.

Carrefour

Le titre est inclus dans la SG Premium List de la Société Générale.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...