Bourse > Actualités > Points de marché > Morning Briefing : Les marchés votent "Bremain"!

Morning Briefing : Les marchés votent "Bremain"!

Le marché repart en forte hausse, écartant à nouveau l'hypothèse d'un Le marché repart en forte hausse, écartant à nouveau l'hypothèse d'un

(Tradingsat.com) - Après une belle séance vendredi déjà, sur des volumes très consistants, le CAC40 est encore attendu sur une belle hausse, avec la conviction que le Royaume-Uni restera bel et bien dans l’Union européenne avant le vote de jeudi.

Tendance et catalyseurs

Le CAC40 est attendu sur une forte hausse de 114 points à 4.299 (Calls IGMarkets), après une tendance déjà très positive en clôture vendredi, +0,98%, et surtout des volumes copieux à 5,4 milliards d’euros.

Vendredi était une séance « à Sorcières », plusieurs types de contrats et d’options arrivaient à échéance, et avant même de nouveaux sondages plus favorables au maintien du Royaume Uni dans l’Union ce week-end, le marché a acheté en masse l’hypothèse. Avec la conviction également que les grandes banques centrales seront là pour intervenir pour éviter tout contre-choc le cas échéant.

Les actions montent, le pétrole aussi à 49,50 dollars, les obligations voient leur rendement remonter un peu, le 10 ans allemand est à nouveau positif à 0,04%, et l’or redescend bien des 1.300 à 1.280.

En revanche réactions inégales autour du dollar, qui reste relativement faible, à la veille du témoignage de la présidente de la FED Janet Yellen devant le congrès américain. L'euro est à 1.1360, et le yen vers les 104.

Seul Wall Street a manqué à l'appel, le SP500 a perdu 0,33% vendredi, avec le poids d'Apple qui a cédé 2,3%, sur fond de possible interdiction à la vente des IPhone6 à venir en Chine. Le pays accusant notamment Apple de violation de brevet. Apple a tenté de rassurer, les ventes continuent, et le groupe fait appel de la décision. Mais ça n’a pas eu grand effet.

Valeurs

Luxe

L'italien Salvatore Ferragamo anticipe encore une année difficile, avec un ralentissement de la croissance du marché à prévoir Du coup le groupe va mettre l'accent sur ses marges, quitte à rogner sur l'activité en tant que telle et réduire les présentations de mode et les défilés, tout comme Gucci, Tom Ford ou Burberry.

Crédit Agricole

Jefferies commence son suivi avec une recommandation à l'achat, et un objectif de cours de 13,10 euros.

Ubisoft

Vivendi déclare avoir dépassé le seuil des 20% d'Ubisoft, 20,1%, et affirme vouloir continuer à acheter des actions en fonction des conditions de marché. Mais le groupe précise qu’il n’a aucune intention de déposer une OPA ni même de préparer une prise de contrôle. En revanche, Vivendi songe à demander à être représenté au conseil d'administration.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI