Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Morning Briefing : Le CAC40 à petit pas vers les 5000 points

Morning Briefing : Le CAC40 à petit pas vers les 5000 points

Malgré des volumes  et des progressions limités, le CAC40 est en route vers les 5000.Malgré des volumes  et des progressions limités, le CAC40 est en route vers les 5000.

(Tradingsat.com) - Après 2 séances de hausse consécutives, le CAC40 s'est une fois de plus remis sur les rails pour partir vers les 5000 points. Mais on sent que le marché manque encore un peu de conviction à court terme pour franchir le cap.

Tendance

Le CAC40 est attendu à en hausse de 14 points pour 4930 (Calls IGMarkets). Hier, après un beau retournement de tendance en matinée, l'indice parisien a pris 0.38% à 4916.

Le marché peut s'appuyer sur la belle hausse de Wall Street en clôture, le SP500 a pris 1.19 à 2104, alors qu'en Asie tendance la tendance est plutot haussière, même si Tokyo est fermé pour cause de Jour de la Culture. Hong Kong par exemple embraye sur la hausse des marchés américains et prend 1.2% à 7h45

L'euro lui reste stable du côté des 1.10 face au dollar à 1.1020.

Catalyseurs

Le marché aligne 2 séances de hausse consécutives mais qui hésite a avancer devant le nouvel objectif des 5000 points à nouveau. Du coup les volumes redeviennent moyens à 3 milliards d'euros. Il y a encore des resultats à arbitrer toute cette semaine, mais moins que la semaine dernière, et des publications à priori moins de nature à faire avancer le marché comme pur catalyseur, comme ont pu le faire les Airbus, Renault ou BNP Paribas sur la fin de la semaine écoulée.

Du coup on avance prudemment avec les mêmes moteurs, à régime plus modéré mais sur les mêmes ingrédients : politique des banques centrales, resultats d'entreprises plutôt encourageants, et rendement supérieur pour les actions.

A noter qu'après une large phase de pression à la baisse, les taux des dettes d'état européennes sont un peu remontés hier, 0.93% pour la dette française à 10 ans, et 0.56 pour la dette allemande.

Valeurs

Activision

Le gros deal du jour : l'éditeur de jeux vidéos américain, ancienne filiale de Vivendi, va reprendre King, l'inventeur de Candy Crush, pour 5,9 milliards de dollars. Une prime de 16% par rapport au dernier cours de bourse. Activision, qui est entre autres propriétaire des franchsies World Of Warcraft ou de Call Of Duty assure qu'il va laisser sa nouvelle filiale se développer de manière indépendante.

Assurance

AIG signe des resultats en très fort repli sur le trimestre écoulé, -60% à 691 millions de dollars. Tous les métiers de l'assureur géant ont été pénalisés sur la période, notamment à cause de l'agitation autour des marchés financiers de cet été. Mais même du coté de l'assurance pure, l'IARD, le bénéfice d'exploitation a reculé de 40% à 600 million de dollars, là à cause du niveau des taux d'intéret à travers le monde.

Renault

Le titre a pris 4.22% hier, avec le ton qui est encore monté hier entre Nissan et l'Etat Français, ce qui a fait monter la prime spéculative. Renault qui profitait aussi des resultats meileurs qu'attendus et du relèvement des perspectives de son partenaire japonais pour l'année. Ce dernier devrait participer à hauteur de 524 millions d'euros au resultats de Renault au second semestre.

Vivendi

Le groupe affirme ne pas opérer de concert avec Xavier Niel pour une éventuelle offre sur Télécom Italia, selon un communiqué officiel paru hier soir.

Klépierre

BNPParibas sort du capital de la foncière, en vendant 20.5 millions d'actions, soit 6.5% du capital, opération évaluée à 829 millions d'euros.

Icade

La foncière a annoncé le rachat de 16 cliniques privées pour 606 millions d'euros, opération qui s'inscrit dans le cadre du rapprochement des groupes de santé privée Vedici et Vitalia.

ADP

Le groupe a publié un chiffre d'affaires 9 mois en hausse de 5.3%, avec un trafic passager en progression de 3.9%, grâce à un été record (+8.2% sur le seul 3ème trimestre). Le trafic annuel est attendu en hausse de 3% minimum, et les objectifs financiers sont confirmés.

L'Oréal

Société Générale abaisse sa recommandation d'achat à conserver.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...