Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Morning Briefing : La tendance se fragilise

Morning Briefing : La tendance se fragilise

Le CAC40 baisse graduellement depuis le milieu de la semaine, désormais sous 4.300 points.Le CAC40 baisse graduellement depuis le milieu de la semaine, désormais sous 4.300 points.

(Tradingsat.com) - Après 2 séances de recul consécutives, volatiles et pauvres en volumes, le CAC40 passe sous les 4.300 points. La dernière journée de la semaine pourrait être compliquée.

Tendance et catalyseurs

Avec son passage sous les 4.300 points, support symbolique important, le CAC40 voit sa configuration fragilisée. L’indice a perdu hier 0,54% en clôture à 4.293, et on devrait encore ouvrir en baisse ce matin, -6 points à 4.287 points.

Les volumes sont toujours faibles, c’est un des faits marquants de la semaine, 2,8 milliards d'euros d’actions négociées hier. Preuve du manque d’orientation fondamentale et de conviction des marchés.

Le marché américain reste le principal vecteur de tendance, avec beaucoup d'actualité. Apple hier a dévissé de 2.37% et atteint un plus bas de 2 ans. Google lui repasse devant comme 1ere capitalisation mondiale.

Et puis les marchés ont également pris connaissance de la mauvaise nouvelle économique du jour : less inscriptions hebdomadaires au chômage aux Etats-Unis sont en forte hausse à nouveau, pour la deuxième semaine d’affilée.

Cela dit le marché américain aura mieux réagi, avec une clôture à l’équilibre pour le S&P500, -0.02%

Et la tendance de ce matin sera aussi dictée par de nombreuses publications de statistiques, le PIB en Zone Euro, et aux Etats-Unis, les prix à la production, les ventes au détail et l’indice de confiance de l’Université du Michigan.

Valeurs

EDF Moody's dégrade la note de A1 à A2, avec une perspective négative, la note pouvant être de nouveau revue à la baisse. C'est ce que l'agence fera si EDF confirme ses investissements dans l'EPR britannique. "Le plan d'action annoncé par le groupe ne suffira pas à compenser pleinement les pressions résultat d'un environnement négatif pour les prix de l'énergie, combiné à un programme d'investissement considérable" dit Moody's. EDF de son côté annonce qu'il se réserve une marge supplémentaire pour compenser d’éventuels retards ou problèmes sur le programme d'Hinkley Point, qui pourrait porter la facture totale à 26,2 milliards d’euros, soit 15% de plus. Mais le groupe dit qu'il ne prévoit pas de l'utiliser, que le programme sera achevé en temps, en heure, et dans le cadre de son budget de départ d'un peu plus de 22 milliards.

Bouygues Le groupe est dans le rouge sur le 1er trimestre, avec une perte nette creusée à 180 millions d'euros. Le groupe confirme toutefois ses prévisions d'amélioration de sa rentabilité, notamment dans la construction, mais les objectifs de Bouygues télécom sont également confirmés.

Renault Nissan va contribuer à hauteur de 228 millions d'euros au résultat de Renault au 1er trimestre

Eutelsat

Le groupe a abaissé ses objectifs financiers pour les exercices 2016 et 2017, prévoyant une marge de 76% sur la période, et un chiffre d'affaires stable pour cette année, et en légère baisse l'exercice suivant. HSBC passe d'achat à alléger sur la valeur, avec un objectif de cours abaissé de 33 à 21 euros, et Barclays passe de surpondérer à pondération en ligne, objectif abaissé de 31 à 22.

Euronext

Le groupe est en discussions pour prendre 20% du système de compensation EuroCCP, pour 14 millions d'euros. Euronext a également dévoilé un plan à 4 ans qui va lui permettre de réduire ses coûts de 22 millions d'euros et d'atteindre une fourchette de marge de 61 à 63%.

Ubisoft

Après Activision et EA Games, c'est au tour d'Ubisoft de publier des performances meilleures qu’attendues, avec un résultat opérationnel stable pour l'exercice 2015-20116 à 169 millions d’euros. Ce sont les succès des jeux Far Cry Primal et The Division qui ont porté le chiffre d'affaires.

Soitec

Le groupe annonce une nouvelle augmentation de capital de 75 millions d'euros, pour finaliser l'appel au marché global de 151 millions d'euros annoncé il y a quelques mois.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...