Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Pourquoi Jupiter AM voit les prix de l'or et de l'argent encore briller en 2021

samedi 19 décembre 2020 à 07h00
L'argent a encore du potentiel, selon Jupiter AM.

(BFM Bourse) - La faiblesse des rendements réels sur les actifs sans risque et la poursuite des politiques monétaires et budgétaires dispendieuses devraient continuer à alimenter l'appétit des investisseurs pour les métaux précieux, ultime refuge face à l'inflation, parie Jupiter AM. Et l'argent, le petit frère agité de l'or, dispose d'une marge de rattrapage supplémentaire.

Avec un pic à 2.075 dollars l'once début août, le prix de l'or a enregistré cette année de nouveaux records, les investisseurs reconnaissant une nouvelle fois au métal précieux un rôle de refuge ultime susceptible de conserver, voire accroître sa valeur en période de volatilité.

Une tempête monétaire parfaite se préparait depuis longtemps, observe Ned Naylor-Leyland, responsable de la stratégie métaux précieux chez Jupiter Asset Management. Derrière la progression de l'or et de l'argent se cache l'engagement de la Réserve fédérale américaine à maintenir, presque à perpétuité, des taux d'intérêt très bas et un programme d'achat illimité d'obligations qui a fait exploser son bilan à 7.000 milliards de dollars et fait flamber les dépenses publiques - autant de facteurs qui alimentent la méfiance à l'égard du dollar américain.

Les rendements réels - une fois déduite l'inflation du rendement des obligations- sont devenus négatifs aux États-Unis, ce qui signifie que de nombreux détenteurs de bons du Trésor américain subissent une perte de valeur sur leurs placement. Par contraste, l'or et l'argent s'affirment comme les réserves de valeur réelle.

Une monnaie "apolitique"

Dans un environnement macro-économique de plus en plus conditionné par le politique, le spécialiste rappelle en outre que l'or est une monnaie "apolitique", en ce sens qu'il n'est pas émis par une banque centrale ou un gouvernement. En revanche, le dollar américain est très politisé et son rôle privilégié dans le système financier mondial est de plus en plus remis en question.

Sans surprise, Ned Naylor-Leyland s'attend que ces tendances se poursuivent en 2021. Selon lui, les Etats-Unis ne peuvent pas intrinsèquement se permettre un nouveau plan de relance budgétaire, ce qui signifie qu'il s'effectuera seulement grâce au soutien de la Réserve fédérale et à une nouvelle baisse des taux d'intérêt réels. Dans ce contexte, le prix de l'or devrait rester stable. Si la Réserve fédérale devait adopter une politique monétaire encore plus extrême en 2021, comme le préconise la Modern Monetary Theory (MMT, une théorie monétaire dite hétérodoxe par rapport aux canons classiques), voire "l'helicopter money", pour soutenir les plans de dépenses du gouvernement, cela renforcerait la hausse du prix de l'or en tant qu'outil de protection contre l'inflation, argumente-t-il.

Les meilleurs jours à venir pour l'argent?

En attendant, un "Green New Deal" tel que l'envisage Joe Biden aurait un effet haussier pour l'argent, le petit frère de l'or - souvent qualifié de plus indiscipliné et plus instable. Si 2020 était l'année de l'or, 2021 sera probablement l'année où l'argent rattrapera son retard, assure Jupiter AM.

Environ la moitié de la production d'argent est employé pour un usage industriel (alors qu'il est très minoritaire dans la consommation de l'or). Le 47e élément de la table périodique des éléments est utilisé dans les panneaux solaires, les batteries, divers appareils électroniques, ainsi qu'en tant qu'élément antimicrobien dans le domaine médical. Ce qui signifie que l'argent est de plus en plus demandé et qu'il ne le sera que plus dans le cadre d'un New Deal environnemental. En 2021, les marchés devraient donc prendre conscience de la double importance de l'argent en tant que composant technologique et en tant que réserve de valeur monétaire, parie Ned Naylor-Leyland.

L'argent est également très sensible aux flux de capitaux et il convient de rappeler qu'en 2011, lorsque les marchés étaient en mode "quoi qu’il en coûte" comme ils semblent l'être à nouveau aujourd'hui, l'argent a atteint 50 dollars l'once. Parenthèse technique, comme pour l'or, l'unité de mesure est ici l'once "troy" d'environ 31,1 grammes, distincte de l'once "avoirdupois", mesure de masse anglosaxonne équivalent à 28,35 grammes.

Lors du pic des métaux monétaires de 1980, qui a mis le système du pétrodollar en véritable péril, l'argent a également progressé avec l'or et a brièvement atteint 50 dollars l'once. Corrigé de l'inflation et de la perte de pouvoir d'achat depuis 1980, le prix de 50 dollars l'once est incomparablement plus élevé que le prix actuel d'environ 25 dollars, ce qui suggère que les meilleurs jours pour l'argent pourraient être devant nous, extrapole le spécialiste.

Les mineurs d'or et d'argent idéalement placés

Enfin, le stratège métaux précieux de Jupiter Asset Management s'attend à assister à une augmentation des fusions et acquisitions et des opérations d'exploration de nouvelles mines au cours des 12 prochains mois. La crise de l'épuisement des réserves chez les grands exploitants d'or et d'argent est apparente depuis des décennies, et il a fallu une hausse ferme des prix de l'or et de l'argent pour que le marché se concentre sur la nécessité de consolidation. Auparavant, des prix de l'or et de l'argent excessivement bas empêchaient les mineurs de s'engager dans l'exploration et le développement suffisamment pour augmenter les réserves.

Le secteur de l'extraction de l'or a connu cette année environ 20 milliards de dollars de fusions et d'acquisitions, et ce chiffre pourrait bien doubler au cours des six prochains mois, le secteur arrivant à un point de basculement.

L'exploitation minière pourrait-elle être la success story de 2021? Le cours des actions des sociétés minières ont tendance à fluctuer proportionnellement davantage que les prix des métaux eux-mêmes (dans les deux sens). D'un côté, les coûts des services et des équipements miniers sont en train de baisser, observe Naylor-Leyland, alors que de l'autre le relâchement budgétaire et monétaire, devrait continuer à renchérir les prix de l'or et de l'argent continuent d'augmenter durablement. Voilà potentiellement un puissant effet ciseaux pour les actions des minières d'or et d'argent.

Guillaume Bayre - ©2021 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+322.30 % vs +17.28 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat