Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

La reprise du trafic aérien a boosté les revenus du roi de l'affichage publicitaire JCDecaux

vendredi 4 novembre 2022 à 10h55
JCDecaux bondit à la Bourse de Paris

(BFM Bourse) - Le spécialiste de l’affichage publicitaire en extérieur a vu ses revenus progresser de 9% en données comparables sur la période allant de juillet à septembre, dépassant ses propres attentes et celles du marché. Le groupe table sur une poursuite de la croissance organique pour la fin de l'année.

JCDecaux se trouve en haut de l’affiche du CAC 40. Le groupe fondé par Jean-Claude Decaux écrase toute concurrence ce vendredi à la Bourse de Paris, s’adjugeant 10% à 14,25 euros à 10h45. Depuis le 1er janvier, l’action reste toutefois en retrait de 35%.

"Aussi bien l’évolution du chiffre d’affaires au troisième trimestre que les perspectives pour le quatrième sont conformes voire légèrement supérieures aux attentes. La valorisation était tellement basse qu’il ne suffisait pas de grand-chose pour porter le titre", explique un analyste.

"Malgré les résultats de plus en plus négatifs des comparables dépendant de la publicité, JCDecaux a enregistré un nouveau trimestre solide", note de son côté Berenberg.

Rebond du trafic aérien

Bien que pénalisé par les restrictions sanitaires en Chine, le point trimestriel du groupe sur son activité s’est avéré satisfaisant. De juillet à fin septembre, JCDecaux a vu son chiffre d’affaires ajusté progresser de 14,4% sur un an à 808,4 millions d’euros. Hors Chine, les revenus ont progressé de 15,5% sur un an.

En données organiques, c’est-à-dire hors effets de changes et de périmètre, la croissance a atteint 9%, soit un une évolution nettement supérieure à la prévision de 7% qu’avait donnée la société au marché, fin juillet. Le groupe a également battu les attentes du consensus qui tablait sur une progression organique de 7,9% selon Berenberg.

"Toutes les zones géographiques ont progressé en organique au troisième trimestre 2022, à l’exception de l’Asie-Pacifique qui est demeurée stable. L’Asie-Pacifique hors Chine a connu une croissance organique forte de +52,3%", a indiqué la société.

Le rebond a été particulièrement fort en Amérique du Nord et dans le "reste du monde", en ligne avec la forte reprise du trafic aérien dans ces régions, souligne l’entreprise. L’activité transport est d’ailleurs celle qui a enregistré la plus forte croissance organique (+10,2%) grâce au retour très prononcé des voyageurs dans les aéroports, malgré là encore une activité déprimée en Chine.

Un quatrième trimestre encore en croissance

Pour le quatrième trimestre, JCDecaux anticipe une croissance organique de son chiffre d’affaires ajusté autour de 3% sur un an. Ce grâce à "une dynamique commerciale solide".

"Face à une base de comparaison plus exigeante et un environnement économique évidemment plus difficile, la direction table sur environ 3% de croissance ce qui est légèrement au-dessus des attentes du consensus de 2,1%", apprécie Berenberg.

La banque allemande s’attend à ce que le groupe continue à défier la morosité l’an prochain, estimant que le groupe devrait en 2023 enregistré une croissance de son chiffre d’affaires ajusté de 5,6%. Barclays de son côté juge la valeur "bon marché" et observe que le cours de l’action intègre une récession économique avec une probabilité de 93%.

Julien Marion - ©2022 BFM Bourse
Votre avis
Portefeuille Trading
+315.80 % vs +35.63 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour