Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

ACCOR

AC - FR0000120404 SRD PEA PEA-PME
30.390 € -1.78 % Temps réel Euronext Paris

Accor : Dans le rouge en 2009, amélioration en cours

mercredi 24 février 2010 à 09h13
BFM Bourse

(CercleFinance.com) - Au terme de l'exercice 2009, Accor a fait état d'une perte nette part du groupe de 282 millions d'euros, contre un bénéfice de 575 millions d'euros un an plus tôt, suite à 514 millions d'euros de dépréciations d'actifs (387 millions liés à Motel 6 et Kadeos) et de frais de restructuration (127 millions). Le groupe observe des signes de redressement dans l'Hôtellerie et table sur une stabilisation du chiffre d'affaires financier des Services au second semestre.

Les ventes 2009 du groupe hôtelier et de services prépayés se sont repliées de 8,5% à 7,06 milliards d'euros (- 7,9% à changes et périmètre constants).

Le résultat brut d'exploitation cède quant à lui 13,7% à 1,976 milliards d'euros, faisant ressortir une marge opérationnelle brute de 28%, contre 29,7% en 2008. Le résultat net avant impôts et exceptionnels se situe à 448 millions, à comparer avec un objectif de 400/450 millions d'euros et malgré 39 millions pertes liées à la dévaluation du Bolivar vénézuélien.

Un dividende 2009 de 1,05 euro sera proposé à l'assemblée générale du 29 juin, à comparer avec 1,65 euro en 2008.

La dette nette du groupe était de 1.624 millions d'euros à fin 2009, soit un gearing de 50%.

Dans le détail, la branche Services prépayés voit ses ventes se réduire de 3,6% en données publiés (mais + 1,4% à données comparables), son résultat brut d'exploitation se tassant de 0,3 point à 41,8%. Son chiffre d'affaires financier est impacté par la chute des taux d'intérêt (-15% à périmètre et change constants). L'Hôtellerie voit ses ventes se contracter de 9,8% en données publiées et de 10,1% à données comparables et son RBE recule de 2,6 points à 29,1%.

En guise de perspectives, Accor observe pour sa branche Hôtellerie 'une stabilisation des taux d'occupation au mois de janvier 2010' comme en décembre, à l'exception de l'hôtellerie économique aux Etats-Unis. En Europe, le taux d'occupation se redresse de 0,3 point en janvier (+ 0,4 point en décembre). 'La stabilisation des prix moyens intervient généralement 3 à 9 mois après la stabilisation des taux d'occupation', rappelle le groupe.

Du côté des Services prépayés, les ventes opérationnelles devraient être négativement impactées par la poursuite de la hausse du chômage en Europe, notamment au premier semestre, même si la tendance est plus favorable dans les pays émergents. Le chiffre d'affaires financier devrait être impacté par la baisse des taux d'intérêt au S1, puis se stabiliser au second semestre.

Copyright (c) 2010 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur ACCOR en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+313.30 % vs +28.22 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat