Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

ACCOR

AC - FR0000120404 SRD PEA PEA-PME
30.130 € +0.07 % Temps réel Euronext Paris

Accor : Accor discutera prochainement avec colony et eurazeo

mardi 13 mai 2008 à 18h39
BFM Bourse

par Benjamin Mallet

PARIS (Reuters) - Accor discutera prochainement avec le fonds américain Colony Capital et Eurazeo afin de se prononcer sur leur demande d'une représentation supplémentaire au conseil, déclare Serge Weinberg, président du conseil d'administration.

"Il y a actuellement deux représentants du concert, qui sont historiquement les deux représentants de Colony. Il y a eu des demandes formulées de représentation additionnelle du concert, qui a aujourd'hui 17,5% du capital", a-t-il rappelé lors de l'assemblée générale des actionnaires du groupe hôtelier.

"Le conseil a exprimé le souhait que s'établisse une clarification avec le concert sur un certain nombre de points avant de pouvoir examiner la demande de représentation complémentaire. Cette discussion va avoir lieu dans les prochains jours et les prochaines semaines", a-t-il ajouté.

Colony Capital et Eurazeo ont annoncé le 5 mai leur intention de monter de concert jusqu'à 30% dans le capital d'Accor, se déclarant confiants dans les perspectives de hausse du cours de Bourse du groupe.

Le directeur général d'Accor, Gilles Pélisson, a pour sa part souligné mardi que Colony et Eurazeo avaient exprimé leur soutien à la stratégie du groupe.

Les deux partenaires, qui détenaient jusqu'ici près de 10% du numéro quatre mondial du secteur, ont en effet assuré le 5 mai qu'ils n'entendaient pas prendre le contrôle et exprimé un soutien clair au management d'Accor et à sa stratégie de recentrage sur ses points forts menée depuis deux ans.

LES MOYENS DE DEVELOPPER HOTELLERIE ET SERVICES

Accor a pour sa part ensuite réclamé des assurances afin d'éviter une prise de contrôle rampante, notamment en demandant aux deux sociétés d'apporter des précisions "sur l'historique et le contenu de leur relation" ainsi que sur les conditions de l'accroissement de leurs participations.

Le groupe hôtelier avait en outre évoqué "la problématique de la concurrence que poserait pour le groupe Accor le risque d'une prise de contrôle de fait par des investisseurs également présents dans le secteur de l'hôtellerie".

"Je ne vois pas, sauf démonstration de la preuve inverse, les éléments qui permettraient de douter de la parole des uns et des autres", a déclaré mardi Serge Weinberg.

"Le procès d'intention me paraît déplacé à ce stade, nous prenons à la lettre les déclarations qui nous ont été faites par des interlocuteurs vis-à-vis desquels nous n'avons aucune raison, aujourd'hui, de douter de leur parole."

Le président du conseil d'administration d'Accor a en outre souligné que le groupe avait les moyens de développer à la fois l'hôtellerie et les services à moyen-terme.

"Le groupe a parfaitement les moyens de développer ses deux activités coeur de l'hôtellerie et des services à moyen-terme", a-t-il dit en réponse à une question sur l'avenir de l'activité services après la montée du duo Colony Capital-Eurazeo au capital.

Serge Weinberg a ajouté qu'il n'y avait "aucun débat sur le sujet" au sein du conseil d'administration d'Accor. "Accor est légitime dans l'hôtellerie et légitime dans les services", a-t-il ajouté.

Copyright (C) 2007-2008 Reuters

Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur ACCOR en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+327.20 % vs +12.89 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat