Bourse > Zodiac aerospace > Zodiac aerospace : Zodiac relève sa prévision de marge opérationnelle
ZODIAC AEROSPACEZODIAC AEROSPACE ZC - FR0000125684ZC - FR0000125684
23.885 € +0.21 % Temps réel Euronext Paris
23.850 €Ouverture : +0.15 %Perf Ouverture : 23.910 €+ Haut : 23.785 €+ Bas :
23.835 €Clôture veille : 437 997Volume : +0.15 %Capi échangé : 6 978 M€Capi. :

Zodiac aerospace : Zodiac relève sa prévision de marge opérationnelle

Zodiac relève sa prévision de marge opérationnelleZodiac relève sa prévision de marge opérationnelle

par Cyril Altmeyer

PARIS (Reuters) - Zodiac Aerospace a annoncé mardi relever sa prévision de marge opérationnelle courante sur l'exercice 2010-2011 après l'avoir quasiment doublée au premier semestre à la faveur de la reprise confirmée du secteur aéronautique.

L'équipementier aéronautique s'attend désormais à une marge opérationnelle courante de 13% - contre 12-13% auparavant - sur la base d'un euro à 1,30 dollar.

Le groupe a réalisé au premier semestre 2010-2011 (septembre-février) un résultat opérationnel courant de 184,2 millions d'euros, en hausse de 141%, donnant une marge de 14,1% contre 7,9% un an plus tôt.

L'amélioration tient à la division "Aircraft Systems" pour qui la reprise de l'activité a permis une meilleure couverture des coûts fixes et s'est conjuguée à un taux de change plus favorable.

Le pôle "Cabin Interiors" profite, lui, de l'intégration sur cinq mois de Sell, spécialiste allemand de l'aménagement de cabines.

Zodiac, que son concurrent Safran a vainement tenté de racheter l'année dernière, a également confirmé viser une croissance 15-20% de son chiffre d'affaires en 2010-2011 hors effet de change et acquisitions nouvelles.

Le groupe avait annoncé à mi-mars un chiffre d'affaires de 1.309,5 millions d'euros au premier semestre, en croissance organique de 17,5%.

Zodiac, qui a également racheté en 2010 le canadien Cantwell Cullen, spécialiste de la protection des câblages, et le français Quinson (équipements hydrauliques) a creusé sa dette financière nette à 796 millions d'euros, contre 514 millions à la fin de l'exercice 2009-2010.

Edité par Gilles Guillaume

Copyright © 2011 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI