Bourse > Zodiac aerospace > Zodiac aerospace : Zodiac relève sa prévision de chiffre d'affaires 2010-2011
ZODIAC AEROSPACEZODIAC AEROSPACE ZC - FR0000125684ZC - FR0000125684
23.920 € +0.15 % Temps réel Euronext Paris
23.940 €Ouverture : -0.08 %Perf Ouverture : 23.970 €+ Haut : 23.855 €+ Bas :
23.885 €Clôture veille : 453 670Volume : +0.16 %Capi échangé : 6 989 M€Capi. :

Zodiac aerospace : Zodiac relève sa prévision de chiffre d'affaires 2010-2011

Zodiac relève sa prévision de chiffre d'affaires 2010-2011Zodiac relève sa prévision de chiffre d'affaires 2010-2011

par Cyril Altmeyer

PARIS (Reuters) - Zodiac Aerospace a relevé mardi sa prévision de chiffre d'affaires pour 2010-2011 après un deuxième trimestre meilleur que prévu à la faveur de la reprise du secteur aéronautique.

L'équipementier aéronautique vise désormais pour l'exercice 2010-2011 une croissance de son chiffre d'affaires de 15% à 20% - au lieu d'environ 15% - hors effet de change et acquisitions nouvelles.

Le président du directoire de Zodiac, Olivier Zarrouati, s'est déclaré "assez optimiste" concernant la prévision de marge opérationnelle courante comprise entre 12% et 13% pour 2010-2011 sur la base d'un euro à 1,30 dollar, fournie en début d'exercice.

Il n'a toutefois pas souhaité se montrer plus précis lors d'une conférence téléphonique, à un mois de la publication des résultats semestriels.

L'activité est bien repartie dans l'aviation régionale et dans l'aviation d'affaires, les avionneurs n'ont pas baissé leurs cadences de fabrication et cessé leur déstockage, avec un effet bénéfique sur l'activité de Zodiac, a précisé Olivier Zarrouati.

Il a ajouté que le groupe n'observait pas pour l'instant de répercussion de la hausse des prix du pétrole sur son activité.

ACQUISITIONS

Zodiac a réalisé un chiffre d'affaires de 667 millions d'euros au deuxième trimestre de son exercice (décembre-février), en croissance organique de 16,8%.

Les analystes attendaient en moyenne un chiffre d'affaires de 638 millions d'euros, selon Thomson Reuters I/B/E/S.

"Nous affichons une croissance organique solide sans avoir réellement entamé le potentiel d'activité que va apporter le 787", a observé Olivier Zarrouati, faisant référence au programme de long-courrier de Boeing, qui accuse près de trois ans de retard.

Un responsable de Boeing a déclaré mardi que l'avionneur comptait toujours livrer son premier exemplaire du 787 au troisième trimestre, en dépit du cataclysme au Japon qui pourrait affecter ses fournisseurs dans l'archipel.

Safran, qui a tenté en vain de racheter Zodiac l'année dernière, a lui aussi constaté une reprise dans l'aéronautique civile en début d'année, estimant que les services d'après-vente l'aideraient à réitérer en 2011 la hausse de 20% de son résultat opérationnel courant de 2010.

Zodiac continue lui-même à rechercher des acquisitions, avec toujours une capacité d'investissement de 500 millions d'euros, a indiqué Olivier Zarrouati.

Il vise des "cibles consolidantes" lui permettant de se renforcer dans ses activités les plus solides ou d'entrer dans un nouveau métier, et de préférence avec une présence dans les services d'après-vente.

Zodiac publiera ses résultats semestriels le 19 avril avant l'ouverture de la Bourse.

L'action a clôturé en baisse de 2,18% à 46,96 euros mardi, donnant une capitalisation de 2,62 milliards. Elle a perdu 16% depuis le début de l'année, après un gain de 92% en 2010.

Edité par Nicolas Delame

Copyright © 2011 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI