Bourse > Zodiac aerospace > Zodiac aerospace : Toujours affecté par les sièges, l'action chute de nouveau
ZODIAC AEROSPACEZODIAC AEROSPACE ZC - FR0000125684ZC - FR0000125684
23.190 € +1.49 % Temps réel Euronext Paris
23.200 €Ouverture : -0.04 %Perf Ouverture : 23.790 €+ Haut : 23.050 €+ Bas :
22.850 €Clôture veille : 375 223Volume : +0.13 %Capi échangé : 6 775 M€Capi. :

Zodiac aerospace : Toujours affecté par les sièges, l'action chute de nouveau

(Tradingsat.com) - L'action Zodiac Aerospace chute de plus de 4% ce mercredi en Bourse après la publication des résultats semestriels. L'équipementier aéronautique, qui est affecté depuis plus d'un an par des retards dans sa branche sièges, vise un résultat opérationnel courant 2015/16 proche de celui de l'exercice précédent.

"Les activités Aircraft Interiors continuent à peser sur la rentabilité du groupe", indique la société dans un communiqué. "L'exercice de revue budgétaire se traduit par une révision de la durée des plans d'amélioration de la marge opérationnelle", ajoute le groupe, avec un résultat opérationnel courant qui "devrait être proche de celui de 2014/2015".

"Nous serons proches" de l'année précédente, a déclaré de son côté le président du directoire, Olivier Zarrouati, lors d'une conférence téléphonique. Interrogé sur sa réaction à un éventuel rachat, le dirigeant s'est contenté de répondre que le groupe serait "réceptif à tout ce qu'il estimerait dans l'intérêt de la compagnie et des actionnaires".

Le patron de Safran, Philippe Petitcolin, a indiqué lundi que son groupe regardait "toutes les opportunités externes qui ont un ADN assez proche" de son groupe dans le domaine des équipements aéronautiques, sans avancer de nom. "A ce jour, je n'ai aucun nom en particulier", a-t-il répondu à une question sur la possibilité de se porter acquéreur de l'équipementier aéronautique Zodiac Aerospace, que Safran avait convoité en 2010.

Le chiffre d'affaires du premier semestre 2015/16 est ressorti en hausse de 7,1% à 2,49 milliards d'euros. A périmètre et taux de change constants, l'activité a reculé toutefois de 1,8%. Pour rappel, Zodiac Aerospace avait publié un avertissement sur résultat fin février, indiquant que sa marge opérationnelle de son exercice décalé 2015/16 serait "proche de 10%" et annoncé que son plan de redressement durerait plus longtemps que prévu.

Le groupe a renforcé ses liquidités avec de nouveaux financements et en étendant la maturité de son endettement. Il s'agit de financer ses besoins généraux mais aussi "d'éventuelles opportunités de croissance externe". La branche Seats du groupe "connait une mise en place longue et coûteuse de ses plans de redressement et de transformation industrielle, en particulier sur son site de fabrication de coques de sièges à Santa Maria en Californie", explique-t-il.

Il souligne toutefois que les retards de livraisons de sièges sont en moyenne stabilisés au même niveau depuis trois mois. Il était de 300 places au 15 décembre dernier. Zodiac doit en conséquence supporter des surcoûts de production et des coûts induits d'un niveau élevé. La branche Cabin voit pour sa part sa performance opérationnelle dégradée par les programmes en croissance. "Cabin est confrontée à des difficultés opérationnelles liées à la montée en cadence des nouveaux programmes, en particulier la montée en cadence de la production de cabinets de toilettes (lavatories) de l'Airbus A350XWB", explique le groupe.

Dans ce segment, la production insuffisante de la ligne de production initiale de Cypress en Californie a nécessité la mise en place d'une seconde ligne d'assemblage à Montréal. Ceci devrait permettre de passer "d'une cadence de 2 shipsets (jeux avion) par mois à 8 en quelques mois", assure Zodiac Aerospace.

Zodiac Seats vise un retour à la performance opérationnelle en 18 mois tandis que pour la branche Cabin, "le retour à la performance financière sera plus long". Le PDG d'Airbus, Fabrice Brégier, avait vertement critiqué Zodiac Aerospace en janvier dernier lors de la présentation du bilan commercial de son groupe, assurant avoir "beaucoup souffert avec Zodiac", critiquant leur "performance sur les toilettes et les sièges".

Lors de l'exercice 2014/15, son résultat opérationnel courant était ressorti en baisse de 44,6% à 314 millions d'euros, soit un taux de marge opérationnelle de 6,4%, pour un chiffre d'affaires annuel de 4,9 milliards d'euros. Zodiac Aerospace publiera le 20 avril prochain ses résultats semestriels 2015/16.

S.B. avec AFP


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...