Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

WORLDLINE

WLN - FR0011981968 SRD PEA PEA-PME
77.600 € +1.70 % Temps réel Euronext Paris

Worldline : Le spécialiste des paiements Wordline revient dans le CAC 40, FDJ entre au SBF 120

vendredi 13 mars 2020 à 09h45
Worldline réintègre le CAC 40

(BFM Bourse) - Neuf mois après l'avoir quitté, Wordline va faire son retour dans l'indice vedette de la Bourse de Paris, en lieu et place de TechnipFMC dont le cours de Bourse a été laminé par la guerre des prix en cours sur le marché de l'or noir. De leur côté, Française des Jeux et Akka Technologies intègrent le SBF 120.

Le spécialiste des paiements électroniques Worldline, qui a annoncé début février le rachat de son concurrent Ingenico, va faire son retour dans l'indice phare de la Bourse de Paris, au sein duquel il remplacera TechnipFMC, a annoncé Euronext jeudi soir. Les modifications prendront effet le lundi 23 mars, a précisé l'opérateur boursier paneuropéen, qui chapeaute les Bourses de Paris, Bruxelles, Amsterdam, Lisbonne, Dublin et Oslo. Worldline avait été évincé de l'indice parisien en juin 2019, après sa fusion avec Atos, un mois et demi seulement après l'avoir intégré une première fois.

Le groupe, qui n'est plus contrôlé par Atos désormais, compte donc encore grandir en rachetant son concurrent Ingenico. L'an dernier, Worldline a vu son bénéfice net bondir à 311,2 millions d'euros.

La société de services pétroliers franco-américaine TechnipFMC s'est quant à elle enfoncée dans le rouge en 2019, avec une perte de 2,4 milliards de dollars contre 1,9 milliard un an plus tôt, pénalisée par des dépréciations d'actifs. Depuis le début de l'année 2020, le titre du groupe parapétrolier, en principe appelé à se rescinder en deux, a en outre perdu les deux tiers de sa valeur (-66%), subissant la guerre des prix lancée par la Russie et l'Arabie saoudite sur le marché de l'or noir qui grève les investissements (déjà faibles) des supermajors pétroliers.

Le SBF 120 va pour sa part accueillir la Française des Jeux (FDJ), qui a fait son entrée en Bourse fin novembre 2019, ainsi que le groupe de conseil en technologie Akka Technologies. En revanche, le cimentier français Vicat en est exclu. À noter que ces deux entrées pour une sortie permettent à l'indice élargi de compter de nouveau 120 valeurs en son sein, alors qu'il n'en comptait plus que 119 depuis le retrait d'Altran, dont Capgemini a validé le rachat via une OPA fin janvier dernier.

Pour rappel, la composition de l'indice parisien relève du Conseil scientifique des indices d'Euronext, qui se réunit tous les trimestres et prend en compte deux critères majeurs, la taille du capital flottant (capital négociable en Bourse) et le nombre d'échanges.

Quentin Soubranne - ©2020 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur WORLDLINE en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+330.30 % vs +0.14 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat