Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

VIVENDI

VIV - FR0000127771 SRD PEA PEA-PME
11.175 € -2.32 % Temps réel Euronext Paris

Vivendi : Bolloré entame les grandes manoeuvres chez Vivendi, le titre s'envole

mardi 31 juillet 2018 à 10h26
Vivendi va revendre 50% d'Universal Music

(BFM Bourse) - Vivendi prend la tête du CAC 40 après l'annonce de la vente de 50% d'Universal Music et du rachat prochain d'Editis.

C'est un tournant stratégique majeur qu'est en train d'opérer Vincent Bolloré avec Vivendi. Le groupe média a en effet annoncé, en parallèle de la publication de ses résultats, deux opérations de taille : la cession de 50% du capital d'Universal Music Group et le rachat de la société d'édition Editis (Nathan, Plon, Le Cherche Midi, Bordas, Robert Laffont).

Vivendi est ainsi entré en négociations exclusives avec Grupo Planeta pour récupérer 100% du capital d'Editis. "L'acquisition d'Editis constituerait une étape majeure dans la construction d'un groupe intégré centré sur les médias, les contenus et la communication", a justifié Vivendi dans son communiqué. Via cette opération, Editis est valorisé 900 millions d'euros. Il s'agit ainsi d'un retour au bercail pour Editis puisque le groupe avait été constitué à partir de l'ancien Vivendi Universal Publishing, vendu par Vivendi en 2002 à Lagardère.

Universal, la vache à lait du groupe

Par ailleurs, le groupe Vivendi se donne 18 mois à partir de l'automne prochain pour trouver un ou plusieurs partenaires afin de céder la moitié d'Universal Music. Vivendi précise qu'une "introduction en Bourse a été écartée à cause de sa complexité" sur ce dossier.

Universal Music est pourtant la vache à lait du groupe : la société représente 40% du chiffre d'affaires de Vivendi et 60% de son Ebitda (résultat opérationnel ajusté) au premier semestre. Au cours des six premiers mois de l'année, le chiffre d'affaires de cette branche est certes en repli de 1,4% à 2,628 milliards d'euros mais la part du streaming et des abonnements affiche une impressionnante progression (+34,3% de chiffre d'affaires sur un an à 1,187 milliard d'euros).

Outre la musique et bientôt l'édition donc, Vivendi est aussi présent dans la télévision payante (avec Canal +), la communication (via Havas), le jeu vidéo (avec Gameloft) ou encore la billetterie, la gestion de franchise et les festivals (via Vivendi Village).

Canal + en redressement

Globalement, le groupe dans son ensemble affiche de solides résultats, avec un chiffre d'affaires en progression de 18,3% au premier semestre 2018 par rapport au premier semestre 2017, à 6,46 milliards d'euros. Le résultat net ajusté progresse lui de 22,8% à 393 millions d'euros.

Dans l'Hexagone, Canal+ limite la casse, avec un chiffre d'affaires en progression de 0,8%. Le groupe de Vincent Bolloré confirme le redressement de la chaîne cryptée. Si Canal + perd 197 000 abonnés en direct en France (pour un total de 4,792 millions d'abonnés), il en gagne 135 000 via les opérateurs télécoms (pour atteindre 3,13 millions d'abonnés). En prenant en compte les clients à l'étranger, Canal + affiche 16 millions d'abonnés dans le monde, contre 14,6 millions à la même époque il y a un an. C'est notamment dû au dynamisme du groupe en Afrique.

Le groupe de média est largement en tête du CAC 40, en hausse de 4,67% à 22,4€ à 10h23. Toutefois, avec un oeil avisé, il faut relativiser le rebond du titre ce matin, qui permet tout juste à la valeur de revenir à l'équilibre depuis le 1er janvier. Toute la question sera donc de voir si ce rebond sera durable.

Sébastien Duhamel - ©2021 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur VIVENDI en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+312.70 % vs +35.58 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat