Bourse > Virbac > Virbac : Léger recul des ventes au premier semestre
VIRBACVIRBAC VIRP - FR0000031577VIRP - FR0000031577
144.550 € +1.08 % Temps réel Euronext Paris
143.000 €Ouverture : +1.08 %Perf Ouverture : 144.900 €+ Haut : 142.400 €+ Bas :
143.000 €Clôture veille : 8 615Volume : +0.10 %Capi échangé : 1 223 M€Capi. :

Virbac : Léger recul des ventes au premier semestre

tradingsat

(CercleFinance.com) - Virbac a fait état ce lundi après la clôture d'un chiffre d'affaires de 430 millions d'euros au titre du premier semestre de son exercice, en recul de 0,5% sur un an, mais en augmentation de 3,5% à périmètre et changes constants.

Les revenus du spécialiste de la santé animale se sont élevés à 218,6 millions d'euros sur le seul deuxième trimestre, soit une diminution de 1,1%, mais en hausse de 3,7% à périmètre et changes constants.

La croissance organique 'a été tirée d'une part par une croissance soutenue en Europe et dans les pays émergents en Asie-Pacifique et en Amérique latine, et d'autre part par un rebond de l'activité aux États-Unis au deuxième trimestre avec une croissance globale sur ce marché de 8,4% hors effet des changes', a détaillé Virbac. À l'inverse, le secteur de l'aquaculture, fortement impacté par la crise sanitaire au Chili, est en fort repli.

Sur le plan des espèces, le chiffre d'affaires dans le segment des animaux de compagnie a progressé globalement de 4% au premier semestre, dont +6,7% à périmètre et changes constants, ce qui reflète une bonne évolution générale de gammes comme la dermatologie et l'hygiène, les antiparasitaires externes et internes ainsi que la gamme dentaire.

Dans le segment des animaux de production, les ventes ont a contrario baissé de 6,5% dont -0,6% à changes et périmètre constants. 'L'évolution sur ce segment est fortement impactée par l'effet négatif des taux de change des pays situés en Asie-Pacifique et Amérique latine', a expliqué le groupe.

Et d'ajouter: 'à taux et périmètres constants, le secteur des bovins est en croissance, tandis que celui de l'élevage industriel (porcs et volailles) affiche un léger recul. Le secteur de l'aquaculture, en fort retrait sur le semestre, continue à pâtir d'une situation sanitaire particulière au Chili, liée à la mortalité des saumons causée par une prolifération d'algues, ainsi qu'à une perception de moindre efficacité des vaccins.'


Copyright (c) 2016 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...