Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

VINCI

DG - FR0000125486 SRD PEA PEA-PME
86.560 € +0.70 % Temps réel Euronext Paris

Vinci : En repli de 2% après ses trimestriels

mercredi 21 octobre 2020 à 16h00
BFM Bourse

(CercleFinance.com) - Le titre perd plus de 2% à la Bourse de Paris après l'annonce de ses trimestriels. Le groupe a annoncé hier soir un chiffre d'affaires de 12,3 milliards d'euros au 3e trimestre 2020, en baisse de 6,4 % à structure réelle (-6,7 % à structure comparable) par rapport au 3e trimestre 2019.

Le chiffre d'affaires consolidé au 30 septembre 2020 atteint 30,8 milliards d'euros, en baisse de 11,7 % à structure réelle par rapport à celui des 9 premiers mois de l'année précédente (croissance organique : -13,2 %).

Le carnet de commandes au 30 septembre 2020 atteint 42,8 milliards d'euros, en hausse de 15 % sur 12 mois.

' Les résultats du Groupe devraient afficher une baisse au 2e semestre 2020 par rapport au 2e semestre 2019. Celle-ci devrait, toutefois, hors éléments exceptionnels, être nettement moins prononcée que celle constatée au 1er semestre 2020 ' indique le groupe.

Oddo souligne que Vinci a publié un CA trimestriel supérieur aux attentes (-9,3%). Si le CA des aéroports est en fort recul (-74,5%), ' les autoroutes baissent de seulement 2,8% ', note Oddo.

Par ailleurs, le carnet de commandes ' atteint un nouveau plus haut avec une prise de commandes au 3e trimestre en baisse de seulement 7% par rapport au 3e trimestre 2019 ', poursuit l'analyste.

Les tendances observées sont en phase avec les prévisions et Vinci livre un ' message rassurant sur les commandes des collectivités locales ', estime Oddo.

Dans ce contexte, le broker maintient sa recommandation d'achat sur le titre, avec un objectif de cours de 93 euros.

Mainfirst recommande pour sa part de conserver ses positions, et fixe un objectif de cours de 72 euros.

L'analyste envisage un potentiel rebond du cours de l'action à court terme mais rappelle que l'environnement reste difficile, avec un trafic aérien européen et une construction française ' fragiles et menacés '.

En effet, après une légère amélioration, le trafic subit à nouveau les restrictions mondiales aux déplacements. Quant à la construction, Mainfirst craint qu'à court terme, ' la situation des commandes puisse freiner l'activité d'infrastructure du Groupe '. Et de faire référence aux pairs chinois de Vinci qui ' ont mal performé malgré la reprise '. ' Nous craignons que Vinci connaisse un revers similaire ', concluent les analystes.

Copyright (c) 2020 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur VINCI en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+329.30 % vs +10.48 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat