Bourse > Vinci > Vinci : L'ex-p-dg de vinci zacharias réclamerait une indemnité record
VINCIVINCI DG - FR0000125486 DG - FR0000125486   SRD PEA PEA-PME
81.080 € +0.22 % Temps réel Euronext Paris
81.000 €Ouverture : +0.10 %Perf Ouverture : 81.360 €+ Haut : 80.610 €+ Bas :
80.900 €Clôture veille : 1 178 800Volume : +0.20 %Capi échangé : 48 379 M€Capi. :

Vinci : L'ex-p-dg de vinci zacharias réclamerait une indemnité record

tradingsat

PARIS (Reuters) - L'ancien P-DG de Vinci Antoine Zacharias réclame une indemnisation record de 81 millions d'euros, près de deux ans après son départ forcé du groupe de BTP et de concessions, rapporte la presse samedi.

La demande en a été faite vendredi et le parquet l'a estimée infondée, écrivent Le Figaro et Le Monde.

Aucune confirmation n'a pu être obtenue dans l'immédiat auprès de la justice ou de Vinci directement. Le tribunal de commerce de Nanterre se prononcera le 30 mai, dit Le Monde.

Antoine Zacharias avait été en 2006 au centre d'une vive polémique sur les "parachutes dorés" dont bénéficient certains chefs d'entreprise à leur départ, quelle qu'en soit la raison. Il avait quitté Vinci avec 13 millions d'euros d'indemnités.

Aujourd'hui retiré en Suisse, il accuse son ancienne entreprise de l'avoir empêché d'exercer une partie de ses stock-options depuis son départ de la compagnie en juin 2006 à la suite d'une féroce lutte de pouvoir avec son numéro 2, Xavier Huillard, aujourd'hui à la tête du leader mondial.

Selon Le Figaro, les dirigeants de Vinci sont "sereins" face à cette demande et ce que dira la justice, et notent que "c'est de l'histoire ancienne".

L'ancien P-DG avait fait valoir à l'époque que sous sa présidence, entamée en 1997, Vinci avait réalisé des performances exceptionnelles.

En neuf ans, le chiffre d'affaires de l'entreprise qu'il avait fondée en partie avec les activités de Générale des Eaux, avait quadruplé et son action en bourse avait décuplé.

"Nul ne conteste que M. Zacharias a été l'artisan de la création de valeur de Vinci mais il n'est pas le seul, puisqu'il y a 160.000 collaborateurs, et il a été confortablement rémunéré pour cela", relève Me Georges Jourde, avocat de Vinci, cité par Le Monde.

D'après les chiffres fournis par l'entreprise, Antoine Zacharias est parti avec au total 2,7 millions (salaire plus jetons de présence), des indemnités de 12,9 millions d'euros et une retraite annuelle garantie de 2,1 millions d'euros.

Gilles Trequesser, Tim Hepher

Copyright (C) 2007-2008 Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...