Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

VEOLIA ENVIRON.

VIE - FR0000124141 SRD PEA PEA-PME
22.350 € -1.97 % Temps réel Euronext Paris

Veolia environ. : Malgré les reconfinements, Veolia affiche sa confiance après avoir renoué avec les bénéfices

jeudi 5 novembre 2020 à 17h50
Veolia se montre confiant pour la fin d'année malgré les reconfinements

(BFM Bourse) - La reprise d'activité s'est confirmée au cours de l'été pour le leader mondial de la gestion de l'eau et des déchets, qui vise toujours au quatrième trimestre une performance opérationnelle "équivalente" à celle du quatrième trimestre 2019 malgré les nouveaux confinements (et le refus persistant de Suez d'accepter son offre de rachat).

En pleine bataille pour conquérir son rival Suez, Veolia a renoué avec les bénéfices au troisième trimestre et se montre confiant pour la suite de l'exercice malgré l'opposition véhémente de sa cible, et malgré la crise sanitaire mondiale.

Le géant français de l'eau et des déchets a même vu son bénéfice net courant croître de 6,8% en données courantes (et de 10,6% à données constantes) à 142 millions d'euros, un Ebitda de 893 millions (+2,5% à périmètre et change constants) et un chiffre d'affaires de 6,3 milliards (-2,3% en données publiées, stable à périmètre et change constants) sur ces trois mois, après un premier semestre dans le rouge sous l'effet de la pandémie de coronavirus. Les chiffres publiés pour le compte du troisième trimestre ressortent globalement en ligne avec les attentes du marché.

Porté par un plan d'économies accrues, "le rebond entamé dès le mois de juin s'est amplifié au cours de l'été et a permis de réaliser un très bon troisième trimestre", s'est félicité le PDG Antoine Frérot lors d'un point presse téléphonique. Il n'y a donc selon lui "pas de raison" pour que les performances de Veolia au quatrième trimestre ne soient pas "meilleures" que celle de fin 2019, a-t-il ajouté. Le groupe a précisé tabler sur une performance opérationnelle "au moins équivalente". Le directeur financier de Veolia Philippe Capron a encore indiqué qu'il n'y avait "pas de raison que le groupe ne renoue pas avec ses performances sous-jacentes en 2021, avec des tendances comparables à celles de 2019".

Sur les neuf premiers mois de l'année, à périmètre et change constants, le résultat net courant part du groupe se replie de 59%, son Ebitda de 11% et ses ventes de 3,8%.

Le plan de réduction des coûts généraux, administratifs, commerciaux, etc. a permis de générer 395 millions d'euros d'économies sur neuf mois, tout en maintenant les investissements. Veolia a d'ailleurs confirmé son son objectif d'économies annuelles "supérieures à 500 millions d'euros" en intégrant son plan spécifique au coronavirus.

Le n°1 mondial de la gestion de l'eau et des déchets constate aussi que la situation continue de s'améliorer en Amérique latine, et qu'elle est "normale" en Asie. Quant à l'Europe, les reconfinements ont des impacts moindres que les mesures du printemps, souligne le dirigeant. Cette fois-ci, "les chantiers sont ouverts, les collectivités maintiennent les travaux de maintenance, les usines sont ouvertes. Le seul impact que nous anticipons sera celui de la fermeture des commerces, et donc un peu moins de déchets" à gérer de leur part, a-t-il expliqué.

En France par exemple, sur quelque 50.000 salariés, tous sont mobilisés, selon le groupe, quand 15.000 d'entre eux avaient dû cesser de travailler au printemps.

Dans les mois qui viennent, Veolia prévoit l'entrée en service de plusieurs installations qui alimenteront sa croissance: traitement de déchets toxiques en Chine et à Singapour, recyclage de plastiques PET au Japon, recyclage de batteries en France... Quant au contexte international, mouvant du côté du Brexit, Veolia se dit serein car il fournit des services, impliquant des métiers locaux. Et aux Etats-Unis, plus que l'élection présidentielle, c'est l'influence des cours du pétrole qui peut jouer, avec un impact notamment sur son activité de recyclage des produits de traitement des raffineries, explique-t-on.

Suez dit toujours "non"

L'autre préoccupation du géant tricolore est son projet d'acquisition du rival Suez, dont il a déjà acheté un bloc de 29,9% à l'énergéticien Engie le 5 octobre. Pour financer l'opération, Veolia a émis le 14 octobre 2 milliards d'euros de dette hybride. Le groupe, lors d'une conférence de presse mardi, a redit son intention de déposer une OPA sur le reste des actions, dès obtention d'un "accord de rapprochement" avec le conseil d'administration de Suez.

Mais jeudi le président de Suez a de nouveau répondu non. "Vos menaces par voie de courrier, de communiqués, d'interviews sont incompatibles avec l'engagement public d' "amicalité" que vous aviez souscrit", écrit Philippe Varin à Antoine Frérot, accusé de "mépris". Il assure n'avoir reçu aucune "offre ferme, détaillée et complète" sur le contenu du projet.

Concernant la fondation de droit néerlandais créée par Suez en septembre pour barrer la vente de son activité Eau France, "nous ne pouvons donc donner suite à votre demande de "déconstruction volontaire" d'un mécanisme tout-à-fait légitime", ajoute Philippe Varin. "Le conseil d'administration, uni et déterminé, continue à explorer toutes les options dans l'intérêt de la société", assure-t-il encore.

Antoine Frérot, lui, "encourage les actionnaires de Suez à faire pression sur le conseil d'administration, et s'ils n'y parviennent pas, à demander une assemblée générale pour se prononcer sur le projet de rapprochement", a-t-il redit jeudi en marge de la présentation des résultats.

La cour d'appel de Paris, qui examinait jeudi l'ordonnance de référé qui avait suspendu l'opération d'acquisition par Veolia des actions (29,9%) détenues par Engie dans Suez, a renvoyé sa décision au 19 novembre, a indiqué à l'AFP Valérie Dolivet, avocate pour les comités économiques et sociaux de Suez.

En Bourse, la publication et les commentaires de la direction de Veolia avaient été plutôt favorablement accueillis, le titre Veolia évoluant nettement dans le vert en début de matinée, avant d'effacer progressivement ses gains initiaux puis de basculer dans le rouge à l'annonce du renvoi de la décision de la cour d'appel de Paris tombée quelques minutes avant la clôture. L'action Veolia termine en repli de 0,6%. De son côté, Suez a cédé 0,3%.

(avec AFP)

©2021 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur VEOLIA ENVIRON. en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+326.20 % vs +11.84 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat