Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

VALNEVA

VLA - FR0004056851 SRD PEA PEA-PME
6.640 € +2.79 % Temps réel Euronext Paris

Valneva : Pfizer va verser 130 millions de dollars au français Valneva pour son vaccin anti-Lyme

jeudi 30 avril 2020 à 12h02
Pfizer signe avec Valneva un vaste partenariat pour un vaccin contre la maladie de Lyme

(BFM Bourse) - Le cours de Valneva franchit pour la première fois depuis 2018 la barre de 4 dollars -soit près de 370 millions d'euros de capitalisation boursière- à l'annonce d'un accord majeur avec Pfizer. Le géant américain acquiert les droits de développement et commercialisation du vaccin expérimental contre la maladie de Lyme mis au point par la firme nantaise, moyennant un montant qui pourrait atteindre 308 millions de dollars, incluant un paiement initial de 130 millions.

D'un poulailler du Maine-et-Loire à Justin Bieber, ou le fabuleux destin de Valneva… La société française de biotechnologie trouve en effet son origine dans une exploitation avicole installée dans les années 1960 à Roussay, dans les Mauges, devenue sous l'impulsion de la famille Grimaud un des leaders mondiaux sur le marché de la sélection génétique des animaux d’élevage. D'abord spécialisés dans la reproduction et l'accouvage de canards de barbarie, les Grimaud se sont tournés dès les années 1970 vers la génétique.

Sensibilisés à l’impact à venir des biotechnologies par leur collaboration avec les chercheurs de l’INRA, ils ont ainsi favorisé la création en 1999 de la biotech Vivalis, rebaptisée Valneva à l'occasion du rachat de l'autrichien Intercell en 2013. À ce jour, la holding familiale Grimaud-La Corbière reste le principal actionnaire avec 15,3% des parts de la biotech, qui détient un portefeuille de vaccins dont le projet contre la maladie de Lyme le plus avancé au monde (ce qui a récemment valu à Valneva un coup de projecteur de Forbes après que le chanteur canadien Justin Bieber a annoncé être atteint de cette maladie provoquée par une bactérie transmise par les tiques).

L'un des plus gros accords pour une biotech française

Grâce à un accord avec Pfizer -l'un des plus importants jamais annoncés par une biotech tricolore- Valneva accède à une reconnaissance majeure de la valeur de son candidat vaccin (désigné pour l'heure VLA15) qui vise à combattre la maladie en ciblant l'enveloppe d'une protéine (OspA) fréquemment exprimée par les bactéries de type Borrelia qui provoquent la borréliose de Lyme.

À ce jour, VLA15 est en effet le seul programme au monde suffisamment avancé pour faire l'objet d'essais chez l'homme. Lors des essais précliniques et en phase 1 (où est principalement vérifiée l'innocuité), le vaccin a donné de premiers résultats favorables en termes d'immunogénicité et l'agence de santé américaine lui a accordé le statut de "Fast track". Deux études de phase 2 (essais cliniques intermédiaires) sont pratiquement bouclées, Valneva ayant finalisé le recrutement et le suivi sur de plus de 800 patients, et compte être en mesure d'annoncer les résultats prochainement, soit mi-2020.

Le géant américain Pfizer (actuellement numéro 5 mondial par sa capitalisation dans son secteur) a choisi de ne pas attendre jusque-là, et a conclu un accord de collaboration avec Valneva pour le développement et le cas échéant la commercialisation du vaccin, a annoncé la biotech jeudi matin.

Jusqu'à 308 millions de dollars à la clé

Valneva pourra recevoir des paiements d’un montant total de 308 millions de dollars dont un paiement initial de 130 millions de dollars (l'un des plus importants jamais accordés à une biotech tricolore, le record appartenant à Innate avec 250 millions de dollars), puis des paiements d’étape de 35 millions de dollars liés à l’avancée du développement du produit et jusqu’à 143 millions de versements liés à des jalons commerciaux. En cas de mise sur le marché, Pfizer versera en outre des redevances à Valneva, avec un taux débutant à 19%. L'américain financera de plus 70% des coûts de développement.

"La maladie de Lyme est la maladie transmise par les tiques la plus fréquente aux États-Unis avec une prévalence et une portée géographique qui ne cessent de croître. Nous avons hâte de travailler en étroite collaboration avec Valneva sur l’avancée du programme VLA15 et de pouvoir potentiellement apporter une nouvelle solution aux patients pour répondre à ce besoin médical important", a indiqué Nanette Cocero, la patronne mondiale de la branche Pfizer Vaccines.

Pour le directeur général de Valneva, Thomas Lingelbach, cette collaboration "offre l’opportunité d’un développement et d’un lancement rapides d’un vaccin pouvant répondre à un besoin médical très important et non satisfait. Elle valide également les fortes compétences de Valneva en matière de R&D dans les vaccins. Nous pensons que Pfizer est le meilleur partenaire pour notre vaccin contre la maladie de Lyme compte tenu de ses capacités exceptionnelles de développement et de commercialisation. Notre équipe est extrêmement enthousiaste à l’idée de travailler avec un partenaire aussi performant". Pfizer est notamment à l'origine d'un des seuls vaccins, Ticovac, contre l’encéphalite à tiques (TBE), une maladie heureusement plus rare (elle peut être la cause de décès ou laisser des séquelles neurologiques).

En Bourse, l'annonce entraînait un bond de 27,99% à 4,07 euros du cours de Valneva, correspondant à une augmentation de sa capitalisation de 80 millions d'euros.

Guillaume Bayre - ©2020 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur VALNEVA en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+331.10 % vs -3.99 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat