Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

VALNEVA

VLA - FR0004056851 SRD PEA PEA-PME
9.760 € -1.47 % Temps réel Euronext Paris

Valneva : Le vaccin anti-Covid de Valneva risque de ne pas obtenir assez de commandes en Europe

lundi 13 juin 2022 à 10h45
La capitalisation de Valneva s'effondre à moins de 1 milliard d'euros

(BFM Bourse) - Le cours de Bourse de Valneva chute de plus de 20% alors que la biotech nantaise tire le signal d'alarme quant aux volumes de son vaccin contre le Covid que l'Union européenne envisagerait de commander en cas d'approbation. Beaucoup trop faibles en l'état, ces volumes ne permettraient pas de poursuivre le programme VLA2001.

À quelques jours de la réunion du comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l'Agence européenne du médicament, qui pourrait à cette occasion rendre son avis en vue de l'homologation du vaccin de Valneva contre le Covid-19, la pérennité de ce programme apparaît désormais en jeu même en cas de feu vert des autorités sanitaires. D'après les retours actuels de l'Union européenne, le spécialiste indépendant des vaccins craint de ne pas obtenir suffisamment de commandes pour viabiliser ce programme.

Après avoir reçu l'avis d'intention de la Commission européenne de résilier l'accord de fourniture précédemment conclu en raison du délai de mise à disposition provoqué par l'allongement de la procédure d'homologation, Valneva a soumis un plan de remédiation qui est en discussion auprès de la Commission et des États membres participants.

Certains Etats membres ont confirmé leur intérêt pour inclure une solution vaccinale à virus entier inactivé. Cependant, les indications de volume préliminaires reçues de la Commission "ne seraient pas suffisantes pour assurer la durabilité du programme de vaccin contre le Covid-19 de Valneva". Cela entraverait également le développement futur du programme au-delà du profil de produit actuel, indique la firme.

Si ces indications étaient confirmées, Valneva ne serait pas en mesure de conclure un avenant à l'accord de fourniture en vue d’une réduction des volumes commandés, et la Commission européenne résilierait probablement l'accord. En conséquence, les Européens n'auraient pas accès au vaccin inactivé VLA2001.

Sans être en mesure de divulguer les volumes actuellement évoqués par l'Europe, le PDG de Valneva a souligné sur BFM Business que les indications actuelles sur les intentions de commandes étaient "substantiellement" inférieures aux 60 millions de doses, dont 24 millions à livrer cette année, envisagée dans l'accord initial, alors que l'UE a commandé par ailleurs 4 milliards de vaccins.

"Un intérêt important de la part des personnes non vaccinées"

"Nous espérons que la Commission européenne et les Etats membres continueront à évaluer les avantages potentiels d'un vaccin inactivé", a souligné le directeur général Thomas Lingelbach, VLA2001 étant actuellement le seul candidat vaccin inactivé et adjuvanté contre la Covid-19 potentiellement disponible en Europe. "De nouvelles informations démontrent que l'immunité hybride -vaccination et infection naturelle conjuguées- augmente la protection contre le développement d’une forme sévère de Covid-19 causé par différents variants préoccupants, et notre vaccin inactivé est celui qui se rapproche le plus d’une infection naturelle car il expose les personnes vaccinées au virus entier inactivé du SARS-CoV-2", a souligné le codirigeant du groupe.

"En outre, des études de marché menées dans six pays européens ont montré un intérêt important de la part des personnes non vaccinées pour un vaccin inactivé contre le Covid-19. Nous continuons également à recevoir des messages de personnes à la recherche d'une technologie vaccinale plus traditionnelle. Nous espérons recevoir un volume de commande suffisamment significatif pour pouvoir contribuer davantage à la santé publique en Europe".

En parallèle des discussions avec la Commission, le processus réglementaire avec l'Agence européenne des médicaments se poursuit donc avec un vote final du CHMP attendu au cours de la semaine du 21 juin 2022. Valneva continue également à travailler avec des agences réglementaires en dehors de l'Union européenne pour obtenir de possibles autorisations de mise sur le marché et accords d'achat supplémentaires.

La menace pesant sur l'avenir du vaccin de Valneva entraîne une chute de 23,77% du cours à 7,966 euros, un plus bas depuis près d'un an et demi correspondant à une capitalisation de 60 millions d'euros.

"Si la société n’arrive pas à se mettre d’accord sur des volumes suffisants ou que le vaccin n’obtient pas son AMM [autorisation de mise sur le marché NDLR], les objectifs de ventes 2022 devraient être revus significativement à la baisse", indiquent les analystes santé d'Oddo BHF. Le bureau d'études évaluait le potentiel de ventes attachées au contrat avec l'Europe à 220 millions d'euros en 2022, soit 65% du chiffre d'affaires. Oddo BHF précise que sans la commercialisation du VLA2001, son estimation de la juste valeur du titre passerait de 16,3 à 9 euros.

Guillaume Bayre - ©2022 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur VALNEVA en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+314.10 % vs +30.57 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat