Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

VALEO

FR - FR0013176526 SRD PEA PEA-PME
25.880 € +1.37 % Temps réel Euronext Paris

Valeo : Le secteur automobile souffre après les déclarations du patron d'Osram

jeudi 10 janvier 2019 à 12h36
L'équipementier automobile souffre en Bourse jeudi matin

(BFM Bourse) - L'équipementier automobile allemand Osram a réalisé un premier trimestre moins bon que prévu, en raison d'un ralentissement prononcé de la demande. Les déclarations de son patron, qui voit "des nuages sombres à l'horizon 2019", font reculer ses homologues français en Bourse.

Ancienne filiale de Siemens, l'entreprise allemande spécialisée dans la production d'éclairages (en particulier pour l'industrie automobile) Osram a reconnu jeudi matin avoir connu un trimestre fiscal peu convaincant. "Les premières données montrent que, pour nous, le dernier trimestre a été encore plus faible que ce à quoi beaucoup d'experts financiers et nous-mêmes nous attendions il y a quelques mois", a déclaré Olaf Berlien, le président du directoire, au journal Augsburger Allgemeine. Et le dirigeant d'ajouter qu'il voit "des nuages sombres à l'horizon 2019".

Le groupe précise qu'il est à la fois affecté par "les tensions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine, la sortie imminente de la Grande-Bretagne de l'Union européenne et les difficultés budgétaires de l'Italie". En outre, Olaf Berlien souligne que "les ventes automobiles en Chine ont baissé de 16% sur les trois derniers mois", ce qui a poussé Pékin à apporter des mesures de soutien au marché automobile chinois.

Faurecia dans le rouge

Le spécialiste français des sièges et systèmes d’intérieur des véhicules, Faurecia, accuse la plus mauvaises performances du SRD avec une chute de 7,12% à 34,56 euros vers 15h15. Un recul qui suit toutefois quatre séances de nette hausse au cours desquelles le titre avait rebondi de plus de 22%. Si les déclarations du patron d'Osram pèsent sur le cours de Faurecia, l'équipementier automobile subit également un abaissement de recommandation de "neutre" à "vendre" de la part d'UBS qui a divisé par deux son objectif de cours, de 56 à 28 euros.

Les analystes de la banque suisse ont par ailleurs revu à la baisse leurs attentes pour la production automobile mondiale. Ce qui devrait se traduire par une croissance organique plus faible pour l’équipementier automobile en 2019, de +7,6% en 2018 à +3,7% anticipé par UBS pour l'année 2019. Le bureau d'études prévoit en outre une stagnation de la marge d’Ebit (bénéfice avant intérêts et impôts) en 2019 et signale la difficulté qu'il y aura à atteindre les objectifs 2020. Quant au bénéfice par action, UBS a abaissé ses prévisions pour 2019 (-18%) ainsi que pour 2020 (-21%).

Valeo également sanctionné

Faurecia n'est pas le seul groupe du secteur à souffrir jeudi à la Bourse de Paris puisque Valeo abandonne également 3,7% vers 15h15 - la plus mauvaise performance du CAC 40 - à 26,72 euros, mettant là aussi un terme au rebond observé lors des 4 dernières séances (près de 20% de hausse entre vendredi dernier et mercredi).

Quentin Soubranne - ©2019 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur VALEO en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+286.60 % vs -3.23 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat