Bourse > Ubisoft entertain > Ubisoft entertain : Optimisme affiché après l'E3, mais visibilité limitée selon Oddo
UBISOFT ENTERTAINUBISOFT ENTERTAIN UBI - FR0000054470UBI - FR0000054470
53.850 € -2.00 % Temps réel Euronext Paris
54.440 €Ouverture : -1.08 %Perf Ouverture : 54.440 €+ Haut : 53.670 €+ Bas :
54.950 €Clôture veille : 39 316Volume : +0.03 %Capi échangé : 6 105 M€Capi. :

Ubisoft entertain : Optimisme affiché après l'E3, mais visibilité limitée selon Oddo

UBISOFT ENTERTAINUBISOFT ENTERTAIN

(Tradingsat.com) - Comme chaque année, Ubisoft a tenu une conférence en France afin de revenir sur les moments forts du salon E3 de Los Angeles. A cette occasion, l'éditeur de jeux vidéo a réaffirmé son optimisme sur le nouveau cycle de consoles avec l'arrivée fin 2013 de la Playsation 4 et de la Xbox One.

"Cet optimisme, non remis en cause par l’échec de la WiiU de Nintendo (lancée fin 2012), s’expliquerait par les fonctionnalités proposées par la XboxOne et la PS4 qui amélioreraient sensiblement l’expérience de jeu (notamment en termes d’interactivité)", commence ce matin Oddo.

Des attentes élevées donc pour les nouvelles consoles de Sony et de Microsoft, dont la demande est attendue en croissance de plus de 30% sur les 12 premiers mois par rapport au cycle précédent.

Ubisoft a également profité de ce rendez-vous post-E3 pour confirmer ses objectifs annuels communiqués mi-mai. Oddo les juge "particulièrement ambitieux" au niveau du chiffre d'affaires (+13/+15% à 1420/1450 M€ sur l'exercice 2013-14) mais pense qu’ils traduisent de nouveaux gains significatifs de parts de marché grâce notamment à un renforcement du line-up de jeux AAA (5 en excluant "The Crew" contre 3 en 2012-13).

En revanche, déplore Oddo, aucun levier sur la marge opérationnelle n'est attendu avec une MOP courante prévue à 7,7/8,6% contre 8% l'année dernière, en raison d’une politique d’investissements restant soutenue, notamment en R&D et marketing. Une bonne surprise n’est toutefois pas exclue par les dirigeants, indique le courtier.

Sur le fond, l'analyste est plutôt convaincu par la stratégie d'Ubisoft mais préfère rester prudent sur le dossier, soulignant une visibilité limitée du fait d'une diversification des sources de profits qui reste trop faible (forte exposition à Assassin’s Creed) et des incertitudes associées au segment Casual (joueurs occasionnels).

Oddo ne change donc pas sa recommandation sur la valeur, "Neutre" avec un objectif de cours de 9,5 euros, privilégiant sur le secteur le spécialiste des jeux pour tablettes et smartphones Gameloft.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI