Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

UBISOFT ENTERTAIN

UBI - FR0000054470 SRD PEA PEA-PME
84.100 € -0.24 % Temps réel Euronext Paris

Ubisoft entertain : Massacré en bourse après des comptes dégradés

mardi 16 novembre 2010 à 09h09
Massacré en bourse après des comptes dégradés

(BFM Bourse) - Ubisoft plonge de près de 15% mardi dans les premiers échanges, vers les 8,21 euros, au lendemain de pertes semestrielles plus importantes que prévu, notamment à cause d'une lourde charge de restructuration. Deutsche Bank a du coup revu son opinion de "Achat" à "Conserver" sur le titre, tandis que Wedbush Morgan a abaissé son objectif de cours de 10 à 8 euros, tout en restant neutre sur la valeur.

Ubisoft a annoncé hier soir au titre du premier semestre 2010-11 une perte nette de -89,8 millions d'euros (44,5 M€ hors éléments non récurrents), une perte opérationnelle courante de -64,9 M€, à comparer à une perte nette de -52 M€ et un ROC de -77,5 M€ sur la même période de l'année dernière. Le chiffre d'affaires semestriel est en hausse de 57% à 260 M€.

Incluant les 62,1 M€ de charges non-récurrentes liées à l'abandon de certains projets, la perte opérationnelle s'élève à -133,8 M€, à comparer à une perte opérationnelle de -83 M€ au premier semestre 2009-10. Elle comprend également des rémunérations payées en actions s'élevant à 5,4 M€ (5,5 M€ au premier semestre 2009-10).

"L'environnement continuant d'être particulièrement exigeant, notre marge brute, bien qu'en net redressement, a moins progressé qu'attendue et nous avons dû accélérer la dépréciation de certains titres lancés", a déclaré Yves Guillemot, Président Directeur Général d'Ubisoft.

L'éditeur de jeux vidéo a confirmé attendre sur l'exercice 2010-11 une croissance du chiffre d'affaires, un retour à la rentabilité et une génération de trésorerie positive, soit une amélioration notable par rapport à l'exercice précédent.

En revanche, le point d'équilibre pour le résultat opérationnel courant est dorénavant estimé à environ 960 M€. "En effet, notre structure de coûts est impactée par l'accélération de la dépréciation de titres lancés au premier semestre, par l'évolution des taux de change, par une croissance des dépenses digitales et par un mix produits davantage tourné vers les produits casuals, qui nécessitent davantage de marketing et de royalties", explique Ubisoft.

"Sur la base des données aujourd'hui à notre disposition, des signaux positifs pour la période de Noël et du relèvement significatif de nos attentes sur le segment casual, nous attendons sur l'exercice des ventes supérieures à 960 M€."

©2021 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur UBISOFT ENTERTAIN en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+326.60 % vs +13.22 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat