Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

UBISOFT ENTERTAIN

UBI - FR0000054470 SRD PEA PEA-PME
67.780 € -2.19 % Temps réel Euronext Paris

Ubisoft entertain : Les ventes d'Ubisoft ont moins baissé que prévu pendant les fêtes de Noël

jeudi 6 février 2020 à 18h33

(BFM Bourse) - Conformément à l'avertissement formulé par l'éditeur de jeux vidéo en octobre, qui avait entraîné une chute du titre de 20% en séance, ses revenus ont flanché au cours du trimestre clos fin décembre. Maigre consolation, le montant des ventes nettes chute moins fortement qu'anticipé.

Si l'exercice 2019-2020 (se terminant fin mars) d'Ubisoft est sans conteste "très en deçà de nos attentes initiales", selon les propres mots du PDG Yves Guillemot, le troisième trimestre se révèle un peu moins mauvais que ne le redoutait la direction.

Sur le trimestre d'octobre à décembre, période habituellement phare pour les acteurs du jeux vidéo avec les cadeaux de fin d'année, le chiffre d'affaires du champion tricolore a fondu de 25,9%, et même de 27,1% retraité des effets de change, à 416,2 millions d'euros en normes IFRS15. Toutefois le "net bookings" du trimestre (montant des ventes nettes, hors revenus différés), bien qu'en baisse de 26% à changes constants, dépasse l'objectif révisé à 410 millions d'euros, atteignant finalement 455,5 millions d'euros. Le chiffre d'affaires tiré des ventes d'items au sein des jeux, des abonnements et de la publicité y compris sur des jeux anciens -ce que le groupe désigne comme le "Player Recurring Investment" (ou PRI) - a atteint 163,6 millions d'euros, un déclin de 8,3%.

Belles performances de Rainbow Six et Assassin’s Creed

Le troisième trimestre fiscal "a été marqué par les excellentes performances de plusieurs titres de notre back-catalogue, notamment Rainbow Six Siege, Assassin’s Creed Odyssey, The Crew 2, Mario + Rabbids Kingdom Battle, et du lancement de Just Dance 2020, qui retrouve le chemin de la croissance", a fait valoir le PDG. "La stabilité, à un niveau élevé, du nombre de joueurs actifs, des MAUs (utilisateurs actifs par mois, NDLR) et du PRI sur consoles et PC témoigne de la profondeur de notre portefeuille de jeux et de la plus grande résilience de notre modèle", a-t-il ajouté.

Pour le trimestre en cours, le dernier donc de l'exercice 2019-2020, la groupe anticipe toutefois une aggravation du rythme de baisse du net bookings, d'environ 50% par rapport au quatrième trimestre 2018-19, aux alentours de 333 millions d'euros. De sorte qu'en dépit d'une réalisation moins mauvaise que prévu sur le trimestre écoulé, l'objectif pour l'ensemble de l'exercice reste inchangé à 1,45 milliard d'euros, en ligne avec le profit warning d'octobre - depuis lequel le cours de Bourse a récupéré 75%. L'objectif d'un résultat opérationnel compris entre 20 et 50 millions d'euros est lui aussi maintenu tel quel.

Se tournant vers 2020-2021, Ubisoft confirme là aussi ses ambitions : soit environ 2,6 milliards d'euros de net bookings et un résultat opérationnel en fort rebond, à environ 600 millions d'euros.

Guillaume Bayre - ©2020 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur UBISOFT ENTERTAIN en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+309.50 % vs -9.31 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat