Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

TRIGANO

TRI - FR0005691656 SRD PEA PEA-PME
129.000 € 0.00 % Temps réel Euronext Paris

Trigano : Même avec des prix qui grimpent, les camping-cars Trigano se vendent comme des petits pains

mercredi 30 novembre 2022 à 10h44
Même vendus plus cher, Trigano arrive à vendre ses camping-cars

(BFM Bourse) - Malgré les problèmes d'approvisionnement, le spécialiste des véhicules de loisirs dégage un bénéfice annuel record... L'engouement pour les camping-cars de Trigano ne se dément pas, même vendus plus chers.

Sur l'exercice écoulé, Trigano a eu toutes les peines à fabriquer ses camping-cars. En dépit d'un copieux carnet de commandes traduisant l’intérêt de ses clients pour ses produits, les tensions sur les approvisionnements ont une nouvelle fois entravé l'activité du groupe. En cause: la pénurie de châssis servant de bases roulantes pour ses camping-cars.

Dans cet "environnement particulièrement perturbé", les comptes de Trigano affichent une résistance à toute épreuve. Le spécialiste des camping-cars signale avoir maintenu "un bon niveau de rentabilité grâce d'une part à une gestion efficace de ses moyens de production confrontés à la baisse des livraisons de bases roulantes pour camping-cars".

Comme annoncé en septembre, Trigano a enregistré une croissance de 8,3% de son chiffre d’affaires à 3,2 milliards d’euros à l'issue de son exercice décalé 2021-2022 clos fin août.

Des hausses de tarifs "bien acceptées"

Il indique d’autre part, avoir procédé "à un pilotage fin des évolutions des tarifs de ses produits en fonction de l’évolution de ses prix d’achats". A fin septembre 2022, le bénéfice opérationnel courant consolidé s’est élevé à 352,1 millions d'euros et représente 11,1% du chiffre d’affaires, contre 357,9 millions d'euros en 2020/2021. La surprise de la publication du jour se concentre sur le bénéfice net, qui ressort en hausse de 24,9% sur un an à un niveau "record" de 278,5 millions d'euros.

Le groupe explique avoir activé tous les leviers disponibles afin de servir ses clients tout en réussissant "à surmonter au mieux les difficultés d’approvisionnement des châssis". La société indique également avoir limité les effets de l’inflation des matières premières et des composants par l’application de hausses de tarifs progressives qui ont été "bien acceptées par la clientèle".

Même vendus plus chers, les camping-cars du fabricant français suscitent toujours un "vif" intérêt. Les niveaux d'affluence des premiers salons d'automne observés par Trigano ont conforté l'attrait des consommateurs européens pour les véhicules de loisirs et en particulier pour les camping-cars. Avec la pandémie, le marché des véhicules de loisirs a connu un nouvel élan, les voyageurs avaient alors considéré le camping-car comme une "bulle sanitaire" dès la sortie du premier confinement. "La demande reste structurellement porteuse avec des perspectives de développement toujours bien orientées", note Trigano.

Du mieux sur les livraisons de châssis

Depuis plusieurs trimestres, le premier constructeur européen de camping-cars est donc pris en étau entre une demande quasiment inédite de la part des consommateurs pour ce type de véhicules, de l'autre les tensions sur les approvisionnements. Trigano tient à prévenir que ces "problèmes d'approvisionnement et les perturbations dans le transport de châssis sont encore d'actualité" même si une amélioration de la situation devrait se matérialiser.

A l'occasion de son point d'activité annuel fin septembre, Trigano avait rassuré le marché sur l'évolution de ces pénuries. Le groupe avait alors indiqué entrevoir une nette amélioration des livraisons de bases roulantes à partir de la fin de l’année 2022. "L'amélioration de la livraison des bases roulantes va permettre une augmentation de la production dans les usines Trigano qui se fera sentir progressivement en toute fin d'année civile 2022, et au cours de 2023", précise Trigano dans son communiqué publié mardi soir.

Du côté du retour aux actionnaires, le directoire opte pour la prudence. Il proposera à l’assemblée générale du 7 janvier 2022 un dividende brut de 3,20 euros par action ordinaire au titre de l’exercice écoulé, ce qui implique qu'il n'y aura pas de solde versé par rapport à l’acompte de ce montant versé fin septembre 2021.

En Bourse, la publication du jour est bien accueillie par le marché. Le titre Trigano progresse de 2,9% à 115 euros mercredi vers 10h30, ce qui porte à 11% ses gains mensuels.

Sabrina Sadgui - ©2023 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur TRIGANO en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application BFM Bourse


Par email

Votre avis
Portefeuille Trading
+313.30 % vs +42.36 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour