Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

TRANSGENE

TNG - FR0005175080 SRD PEA PEA-PME
2.520 € +0.20 % Temps réel Euronext Paris

Transgene : Transgene proche d'un partenariat avec un grand laboratoire

lundi 7 décembre 2009 à 08h39
BFM Bourse

par Noëlle Mennella et Caroline Jacobs

PARIS (Reuters) - Transgene est sur le point de signer un partenariat avec un grand laboratoire qui développera son traitement d'un type de cancer du poumon, le TG4010, et l'aidera à se transformer en une société de biopharmacie intégrée à l'horizon 2016.

Lors d'une interview téléphonique accordée à Reuters, son directeur général Philippe Archinard a aussi déclaré que Transgene, dont la trésorerie devrait se situer à 63-64 millions d'euros à la fin de l'année, n'avait pas besoin aujourd'hui de faire appel au marché.

Il a ajouté que la société de biotechnologie ferait le point sur l'évolution de son portefeuille lorsqu'elle annoncera, "autour de la fin 2009", l'accord de partenariat pour le TG4010 dont Philippe Archinard espère une commercialisation en 2015.

Transgene est un spécialiste des vaccins thérapeutiques, une technologie qui relève de l'immunothérapie. A l'inverse des vaccins préventifs, plus connus, les vaccins thérapeutiques sont administrés une fois la maladie déclarée.

L'entreprise vient d'obtenir des autorités sanitaires américaines une procédure rapide d'examen de sa molécule TG4010 destinée à soigner le cancer du poumon non à petites cellules, ce qui suggère qu'elle pourrait avoir un réel avantage par rapport aux traitements existants.

Le partenaire avec lequel Transgene négocie devrait développer le TG 4010 pour qu'il traite aussi les cancers gastrique, de la prostate et du sein, a poursuivi Philippe Archinard.

CHIFFRE D'AFFAIRES TRÈS SUPÉRIEUR À MILLIARD

Selon Philippe Archinard, "un produit de ce type doit pouvoir générer sur deux ou trois indications un chiffre d'affaires très largement supérieur à un milliard de dollars".

Le directeur général a refusé de commenter le nom des trois partenaires potentiels pressentis par les analystes, à savoir Roche, Novartis ou Pfizer.

Outre ceux-ci, les grands acteurs présents en oncologie sont GlaxoSmithKline, Sanofi-Aventis, Merck et Eli Lilly.

Philippe Archinard a souligné que, dans l'accord en négociations, Transgene aurait "une part plus prépondérante" que celle prévue par la convention conclue en avril 2007 avec Roche dans le cancer de l'utérus.

Ainsi, les modalités de la transaction "prendront en compte la stratégie de Transgene de devenir à terme une société biopharmaceutique intégrée" et mettra la société "en très bonne position pour débuter un nouveau métier" véritablement créateur de valeur.

"Nous voulons nous transformer d'une société de recherche, à une société de recherche, développement et manufacturing et, demain, à une société qui, au moins sur certains territoires, aura une capacité commerciale", a indiqué Philippe Archinard.

Mais il a ajouté que "le chemin par lequel on y arrivera et la rapidité d'y parvenir dépendront des résultats des produits, des partenariats signés, ainsi que d'une décision du conseil d'administration et de l'actionnaire de référence".

Institut Mérieux, la holding de la famille Mérieux, est propriétaire de 53% du capital et Philippe Archinard a précisé qu'elle n'avait l'intention ni d'augmenter ni de baisser ce niveau de participation.

Fondé en 1979, Transgene a été introduit en Bourse en 1998. Son titre a clôturé vendredi à 18,52 euros (-0,27%), faisant ressortir une capitalisation boursière de quelque 410,5 millions d'euros.

Edité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2009 Thomson Reuters

Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur TRANSGENE en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+312.40 % vs +44.87 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat