Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

TF1

TFI - FR0000054900 SRD PEA PEA-PME
5.895 € +1.64 % Temps réel Euronext Paris

Tf1 : Les déclarations d'albanel dopent les actions m6 et tf1

mardi 3 juin 2008 à 10h53
BFM Bourse

PARIS (Reuters) - M6 et TF1 sont dopées mardi en Bourse de Paris après l'annonce par le ministre de la Culture de mesures en faveur des chaînes de télévision privées, autorisant plus de publicité et assouplissant les règles anti-concentration.

Vers 10h30, M6 gagne 6,87% à 16,03 euros et TF1 4,42% à 13,48 euros alors que l'indice SBF120 est stable.

"Dans l'ensemble, toutes ces déclarations vont dans le bon sens pour le secteur: plus de publicité, plus de coupures publicitaires, moins de régulation...", résume Charles Bedouelle, analyste du secteur pour Exane-BNP Paribas.

Dans une interview au quotidien Les Echos, Christine Albanel a annoncé que le projet d'autoriser une deuxième coupure publicitaire dans les films "devrait être examiné dans la loi sur l'audiovisuel prévue à l'automne".

A la question, "Allez-vous alléger les règles anti-concentration?', la ministre de la Culture a répondu "Oui".

"Pour la télévision, si on garde la loi actuelle, les groupes audiovisuels seront obligés de vendre 51% du capital qu'ils détiennent dans les chaînes de la TNT dès qu'elles atteindront 2,5% de part d'audience nationale", a-t-elle ajouté.

"Ce n'est pas ce que nous voulons pour le développement des grands groupes de médias français", a-t-elle conclu.

"C'est la remise en cause possible de la règle des 49% qui relance la spéculation sur le secteur", rapporte un trader.

"Certains spéculent sur un rachat total de Bouygues sur TF1 ou de Bertelsmann sur M6, bien que je ne pense pas que ce soit le scénario le plus probable", confirme Charles Bedouelle.

Actuellement, un seul actionnaire ne peut détenir plus de 49% d'une chaîne de télévision hertzienne analogique et 15% d'une seconde télévision. Le gouvernement souhaite faire évoluer ces règles pour faire émerger de grands groupes de médias.

Oddo estime que ces déclarations pourraient déboucher sur le relèvement du seuil d'audience au-dessus duquel la règle des 49% maximum s'applique, ce qui pourrait profiter d'abord à Canal+.

"Une des solutions pourrait consister à rehausser ce seuil à 5%. Canal+ SA détenue par Canal+ France à 48,5% (audience de 3.4% en mars) pourrait ne plus être soumise à la loi des 49%, ce qui augmenterait naturellement sa valeur spéculative.

Canal+ ne gagne que 0,48% à 6,23 euros.

Juliette Rouillon

Copyright (C) 2007-2008 Reuters

Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur TF1 en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+314.00 % vs +15.92 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat