Bourse > Tarkett > Tarkett : Hausse des résultats trimestriels malgré la CEI
TARKETTTARKETT TKTT - FR0004188670TKTT - FR0004188670
37.050 € -6.87 % Temps réel Euronext Paris
38.850 €Ouverture : -4.63 %Perf Ouverture : 38.935 €+ Haut : 36.510 €+ Bas :
39.785 €Clôture veille : 412 936Volume : +0.65 %Capi échangé : 2 361 M€Capi. :

Tarkett : Hausse des résultats trimestriels malgré la CEI

tradingsat

(CercleFinance.com) - Tarkett a rapporté ce mercredi soir avoir généré un chiffre d'affaires de 808,8 millions d'euros au troisième trimestre, soit une hausse de 10,6% en glissement annuel et de 0,9% en organique.

Sur 9 mois, les revenus du leader mondial des solutions innovantes de revêtements de sol et de surfaces sportives s'élèvent ainsi à 2,083 milliard d'euros, en croissance de 13,3% par rapport aux 3 premiers trimestres de l'exercice clos et de 0,1% en organique.

L'Ebitda ajusté est, lui, passé de 112,9 millions d'euros au troisième trimestre 2014 à 113,2 millions, ce malgré un effet devises défavorable dans la CEI qui a pesé pour 33,4 millions d'euros. Sur 9 mois, l'Ebitda ajusté affiche une augmentation de 3,6 millions d'euros à 241,2 millions.

La croissance organique positive réalisée sur le trimestre traduit les bonnes tendances des segments 'EMEA' et 'Sports' ainsi qu'une reprise progressive en Amérique du Nord. Dans les pays de la CEI, si la baisse des volumes et du mix était en ligne avec celle du premier semestre, nous avons été pénalisés par la soudaine chute du rouble en août. Nous sommes très satisfaits de la performance de nos autres segments qui a permis de compenser intégralement l'impact négatif de la dévaluation du rouble sur l'Ebitda ajusté et qui reflète la résilience de notre modèle économique équilibré', a détaillé Michel Giannuzzi, président du directoire de Tarkett.

Enfin, s'agissant de ses perspectives, le groupe entend rester réactif dans la gestion de ses prix de vente et de ses coûts dans les pays de la CEI. Les autres segments devraient quant à eux rester bien orientés et Tarkett devrait continuer à bénéficier de ses plans d'amélioration continue et ses actions de productivité. Un euro faible et une érosion modérée du prix des matières premières constitueraient également un élément positif.


Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI