Bourse > Stmicroelectronics > Stmicroelectronics : Résultats trimestriels inférieurs aux prévisions, perte de 792 m€
STMICROELECTRONICSSTMICROELECTRONICS STM - NL0000226223STM - NL0000226223
14.065 € -0.71 % Temps réel Euronext Paris
14.065 €Ouverture : 0.00 %Perf Ouverture : 14.345 €+ Haut : 13.930 €+ Bas :
14.165 €Clôture veille : 2 942 580Volume : +0.32 %Capi échangé : 12 807 M€Capi. :

Stmicroelectronics : Résultats trimestriels inférieurs aux prévisions, perte de 792 m€

tradingsat

(Tradingsat.com) - STMicroelectronics a publié mercredi matin au titre du troisième trimestre 2012 un chiffre d'affaires net en progression de 0,9% à 2,17 milliards de dollars assorti d'une marge brute de 34,8%, en hausse de 50 points de base par rapport au deuxième trimestre 2012.

Une performance décevante au regard des prévisions données lors de la publication des résultats semestriels en juillet dernier. La société tablait sur une progression du chiffre d'affaires d'environ 2,5%, plus ou moins trois points de pourcentage, par rapport au deuxième trimestre. Le groupe visait par ailleurs une marge brute d'environ 35,3%, plus ou moins un point et demi de pourcentage.

"Au troisième trimestre, notre chiffre d'affaires et notre marge brute ont progressé par rapport au deuxième trimestre. Dans l'ensemble, la force de notre portefeuille de produits nous a permis de gérer un environnement caractérisé par une demande actuellement faible", note cependant Carlo Bozotti, le PDG du fabricant franco-italien de semiconducteurs.

Dans le même temps, les coûts de restructuration et provisions pour dépréciation ont nettement augmenté et s'élèvent à 713 millions de dollars, à comparer à 56 millions de dollars au trimestre précédent, essentiellement du fait d'une provision pour dépréciation de survaleur, sans effet sur la trésorerie, relatif au segment des produits pour téléphones cellulaires (Wireless).

Au final, la société enregistré une perte d'exploitation de - 792 millions de dollars, tandis que la perte nette part du groupe ressort à 478 millions de dollars.

Pour le quatrième trimestre 2012, la société table sur une évolution de chiffre d'affaires comprise entre -5% et +2% par rapport au troisième trimestre. Et comme les charges de capacités de production inutilisées devraient être nettement plus élevées qu'au troisième trimestre, le groupe prévoit une marge brute "autour de 32,0%, à plus ou moins deux points de pourcentage".

"Nous tablons sur une relative stabilité du chiffre d'affaires de la société par rapport au troisième trimestre compte tenu de la faiblesse de l'environnement macroéconomique qui s'est traduite par une diminution du niveau de nos prises de commandes", commente Carlo Bozotti, le PDG de l'entreprise.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI