Bourse > Stmicroelectronics > Stmicroelectronics : Des pertes accrues au quatrième trimestre, vivement la sortie de ST-Ericsson
STMICROELECTRONICSSTMICROELECTRONICS STM - NL0000226223STM - NL0000226223
14.270 € -2.36 % Temps réel Euronext Paris
14.225 €Ouverture : +0.32 %Perf Ouverture : 14.395 €+ Haut : 14.050 €+ Bas :
14.615 €Clôture veille : 1 564 180Volume : +0.17 %Capi échangé : 12 994 M€Capi. :

Stmicroelectronics : Des pertes accrues au quatrième trimestre, vivement la sortie de ST-Ericsson

STMICROELECTRONICSSTMICROELECTRONICS

(Tradingsat.com) - STMicroelectronics a comme prévu annoncé de mauvais résultats au quatrième trimestre 2012, avec une perte nette part du groupe de 428 millions de dollars ou -0,48 dollar par action, contre une perte nette de -0,54$ au troisième trimestre 2012 et de -0,01$ par action au quatrième trimestre 2011.

Le groupe de semi-conducteurs a été pénalisé par une provision de 544 millions de dollars relative à sa co-entreprise ST-Ericsson, dont il a confirmé vouloir se désengager après une période de transition qui devrait se terminer durant le troisième trimestre 2013.

Le chiffre d'affaires net du Groupe s'élève à 2,16 milliards de dollars, en légère baisse comparé à la même période de l'année dernière, dans un marché où la demande est restée faible.

La marge brute du quatrième trimestre a reculé de 250 points de base par rapport au troisième trimestre pour s'établir à 32,3%, essentiellement en raison d'effets de prix négatifs et d'une baisse des volumes liée à la réduction des stocks prévue qui a entraîné une sous-utilisation des unités de production de plaquettes de silicium de ST, partiellement compensée par un mix-produits favorable.

En 2012, le chiffre d'affaires net a reculé de 12,8% pour s'établir à 8,49 milliards de dollars, tandis que la perte nette publiée s'élève à 1,16 milliard de dollars ou -1,31$ par action.

Au premier trimestre 2013, STMicro attend globalement "une amélioration des conditions sur le marché des semi-conducteurs tirée par un environnement économique plus favorable", qui devrait se traduire par un chiffre d'affaires "supérieur à la saisonnalité historique", avec une baisse d'environ 3% au point médian de [sa] fourchette de prévisions par rapport au quatrième trimestre 2012, "malgré la faiblesse des conditions macro-économiques".

Concernant ST-Ericsson, la société finalise actuellement sa décision concernant les options stratégiques disponibles et s'est engagée à "assurer une sortie sans heurts et dans les délais impartis".

ST pourrait cependant faire face à des besoins de financement, incluant le financement des activités de ST-Ericsson pendant la période de transition et les coûts de restructuration, dans une fourchette comprise approximativement entre 300 et 500 millions de dollars au cours de 2013, et prenant en compte l'impact des options stratégiques.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI