Bourse > Stef > Stef : Bénéfices semestriels en hausse de 47%.
STEFSTEF STF - FR0000064271STF - FR0000064271
94.270 € +0.55 % Temps réel Euronext Paris
93.750 €Ouverture : +0.55 %Perf Ouverture : 94.410 €+ Haut : 93.000 €+ Bas :
93.750 €Clôture veille : 1 923Volume : +0.01 %Capi échangé : 1 241 M€Capi. :

Stef : Bénéfices semestriels en hausse de 47%.

tradingsat

(CercleFinance.com) - STEF-TFE publie un résultat net part du groupe de 17 millions d'euros pour le premier semestre 2011, contre 11,5 millions d'euros l'année précédente.

Le spécialiste européen de la logistique du froid indique que malgré un ralentissement de la consommation alimentaire en Europe, l`activité du premier semestre est marquée par une progression du chiffre d`affaires, portée par tous les pôles d`activité et s`est traduite par une amélioration significative du résultat opérationnel.

Ainsi, il a enregistré un résultat opérationnel de 29,1 millions d'euros, contre 22,9 millions d'euros au 30 juin 2010.

Le chiffre d'affaires s'élève à quelque un milliard d'euros, en hausse de 9,4%.

'Alors qu`elles avaient été davantage affectées par le ralentissement économique en 2010, les activités de transport (terrestre et maritime) ont bénéficié plus rapidement que les autres activités du groupe de la légère amélioration de conjoncture du début d`année', précise STEF-TFE.

En revanche, la dynamique commerciale de l`activité logistique en France avec une amélioration du taux de remplissage en surgelé et l`obtention de nombreux contrats ne se reflète pas dans la marge opérationnelle qui souffre d`une composante inflationniste forte sur certains de ses coûts, et notamment l`électricité.

De même, les activités européennes continuent de se développer dans tous les pays mais souffrent d`une forte dégradation de l`environnement économique et financier qui s`est rapidement propagé à l`ensemble de la consommation.

'L`augmentation du périmètre du groupe en Europe, tant par croissance externe que par l`augmentation des capacités logistiques, devrait commencer à porter ses fruits d`ici la fin de l`année', estime STEF-TFE.

Selon le groupe, une politique de rationalisation, associée à une action commerciale renforcée et à une stratégie de croissance externe raisonnée, devrait permettre de compenser les aléas de la croissance économique en Europe au second semestre.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI