Bourse > Spie > Spie : Fin de la rénovation d'un haut-fourneau d'ArcelorMittal
SPIESPIE SPIE - FR0012757854SPIE - FR0012757854
25.445 € -1.13 % Temps réel Euronext Paris
25.735 €Ouverture : -1.13 %Perf Ouverture : 25.880 €+ Haut : 25.000 €+ Bas :
25.735 €Clôture veille : 534 740Volume : +0.35 %Capi échangé : 3 920 M€Capi. :

Spie : Fin de la rénovation d'un haut-fourneau d'ArcelorMittal

tradingsat

(CercleFinance.com) - SPIE Île-de-France Nord-Ouest a annoncé ce mardi matin la fin des opérations de rénovation du haut-fourneau numéro 2 d'ArcelorMittal à Dunkerque (Nord).

Initié en 2013, le contrat signé avec le géant de l'acier prévoyait originellement la rénovation de l'ensemble des automatismes du haut-fourneau numéro 2 et le déport de sa conduite vers la salle de contrôle du haut-fourneau numéro 4 du site nordiste. Après un an et demi d'études menées par les équipes de SPIE Île-de-France Nord-Ouest du Nord-Pas-de-Calais, les opérations sur site ont débuté en août dernier et se sont achevées en décembre 2015.

Le remplacement des 22 automates du haut-fourneau numéro 2, partie clef de la prestation, a nécessité dans un premier temps une longue phase d'essai sur plate-forme menée sur le site SPIE à Dunkerque avec la collaboration des équipes 'travaux neufs et opérationnels' d'ArcelorMittal détachées pour le projet. Ce n'est qu'à l'arrêt total du haut-fourneau que les équipes SPIE ont pu remplacer les anciens automates par les nouveaux.

A ce premier chantier s'est ajoutée début 2014 une demande complémentaire d'ArcelorMittal : la refonte complète des installations électriques de l'injection charbon ainsi que celle du nouveau cyclone d'épuration des gaz du haut-fourneau numéro 2, une opération qui s'est déroulée de mars à décembre 2015.

Mis à feu en 1963, le haut-fourneau numéro 2 avait déjà fait l'objet de plusieurs rénovations partielles, la dernière en 1992. Avec cette récente rénovation, sa capacité de production de fonte en continu est passée de 3.700 à 4.600 tonnes par jour.

Sur l'ensemble de l'intervention, outre les 22 nouveaux automates du haut-fourneau numéro 2, SPIE Île-de-France Nord-Ouest a notamment assuré la fourniture, la pose et la mise en service de 16 postes de conduite, de 34 châssis départs électriques, de 45 coffrets de regroupement site et de 100 capteurs instrumentation. 30 kilomètres de câbles basse-tension ont également été nécessaires ainsi que plus de 4 kilomètres de fibre optique, notamment pour assurer la communication ente le haut-fourneau numéro 2 et la salle de contrôle située au sein du haut-fourneau numéro 4.


Copyright (c) 2016 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...