Bourse > Soitec > Soitec : Les problèmes de pénurie avec seh pourraient peser à court terme
SOITECSOITEC SOI - FR0013227113SOI - FR0013227113
48.840 € -2.61 % Temps réel Euronext Paris
49.160 €Ouverture : -0.65 %Perf Ouverture : 49.490 €+ Haut : 48.370 €+ Bas :
50.150 €Clôture veille : 122 336Volume : +0.39 %Capi échangé : 1 532 M€Capi. :

Soitec : Les problèmes de pénurie avec seh pourraient peser à court terme

Les problèmes de pénurie avec seh pourraient peser à court termeLes problèmes de pénurie avec seh pourraient peser à court terme

(Tradingsat.com) - L'impact des événements japonais sur l'industrie semi-conducteurs est difficile à évaluer mais la plupart des sociétés couvertes par Natixis ont une exposition directe très limitée car elles ne disposent pas de site de production dans le pays, à l'exception de Texas Instruments.

"A titre d'exemple, un calcul rapide montre qu'un arrêt total des ventes au Japon pendant 6 mois aurait un impact de 2,1% sur le BPA de STMicroelectronics et 2,2% pour Infineon sur 6 mois", explique le courtier parisien.

Et même si comme TI certaines entreprises étaient obligées de constater un impact négatif sur leurs prévisions, des opportunités pourraient apparaître après "cette violente correction boursière", estime l'analyste, qui privilégierait dans ce cas des valeurs comme STMicro, Infineon ou Gemalto.

"Il pourrait y avoir un développement intéressant autour de l'activité solaire de Soitec (comme alternative au nucléaire), mais les problèmes de pénurie avec SEH limitent à notre avis le potentiel à court terme", ajoute le broker, toujours à l'achat sur le fabricant de plaques de silicium sur isolant qu'il valorise 13 euros.

En avril 1997, Soitec a signé une alliance stratégique avec le numéro 1 mondial de la production de silicium Shin-Etsu Handotai (SEH). La société japonaise est ainsi devenue le premier licencié de Soitec pour la technologie Smart Cut.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI