Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

SOITEC

SOI - FR0013227113 SRD PEA PEA-PME
94.050 € -0.69 % Temps réel Euronext Paris

Soitec : Après de bons résultats annuels, Soitec veut encore doubler ses ventes en trois ans

jeudi 13 juin 2019 à 11h05
L'industriel grenoblois progresse en Bourse après l'annonce d'objectifs ambitieux

(BFM Bourse) - L'industriel grenoblois spécialisé dans la conception et la production de matériaux semi-conducteurs a enregistré un bond de près de 70% de son Ebitda lors de l'exercice écoulé, et annonce vouloir doubler ses ventes en trois ans. Le titre s'envole et prend la tête du SRD jeudi matin.

Soitec, qui se présente comme un "leader mondial de la conception et de la production de matériaux semi-conducteurs innovants", a dévoilé, jeudi avant Bourse, les résultats annuels de son exercice 2018-2019 décalé clos le 31 mars dernier. Et à l'occasion d'une conférence téléphonique qui s'est tenue en amont de la journée investisseurs du groupe (qui doit commencer à 13h30 ce jeudi), le directeur général du groupe Paul Boudre a énoncé une liste d'objectifs particulièrement ambitieux à horizon 2021-2022. Le dirigeant vise en effet un nouveau doublement des ventes, qui ont déjà augmenté de 90% sur la précédente période de 3 ans bouclée fin mars 2019.

Le marché salue l'ambition de Soitec

En tête du palmarès du SRD avec un bond de 7% à l'ouverture, l'action Soitec a néanmoins effacé une grosse partie de ces gains vers 10h, le titre n'affichant plus qu'une hausse de 2,8% à 89,8 euros, dans un volume d'échanges épais correspondant à 0,6% du capital. Cette progression intervient après quatre séances consécutives de hausse pour le titre du producteur de matériaux semi-conducteurs, qui a notamment décollé de 8,45% vendredi dernier après avoir conclu, avec Global Foundries, plusieurs contrats d'approvisionnement à long terme, notamment de plaques de silicium sur isolant (SOI) en 300mm. La nouvelle hausse du titre, ce jour, lui permet de renouer avec son niveau de début mai dernier, non loin de son plus haut depuis 2011 touché le 23 avril dernier (à 93,5 euros). À noter que l'action Soitec affiche désormais 31,5% de hausse sur 3 mois, 78% depuis le 1er janvier et pas moins de... 785% sur trois ans.

"Le cours monte parce les résultats publiés hier soir sont un peu meilleurs que prévu (34,3% de marge d’Ebitda - résultat avant intérêts, taxes, dépréciations et amortissements - contre 33% visé, NDLR) et parce que la croissance annuelle moyenne de 27% anticipée à l’horizon 2021/22 montre que Soitec n’est absolument pas sensible aux problèmes actuels du secteur des semi-conducteurs" note Bruno Jehle, analyste en charge du dossier chez IDMidCaps. En outre, le spécialiste de la valeur explique que si "les objectifs 2019-2020 du groupe sont conformes à ce qu'attendaient les analystes", les objectifs à long terme (1,4 milliard d'euros de chiffre d'affaires "à pleine capacité" selon le communiqué du groupe) sont pour leur part "supérieurs à ceux présentés lors de la "journée investisseurs" de décembre 2017", lors duquel Soitec avait évoqué un objectif, à long terme, d'un milliard d'euros de chiffre d'affaires. "La bonne nouvelle, poursuit Bruno Jehle, est que le groupe va finalement se passer de la construction d'une nouvelle usine (qui aurait coûté la bagatelle de 500 millions d'euros) en ajoutant à la place des lignes de production dans ses usines existantes". "Bref, que du positif" conclut l'analyste.

Concernant l'envolée spectaculaire du titre Soitec à l'ouverture de la place parisienne, jeudi, Bruno Jehle estime qu'elle "provient très certainement de prises de bénéfices". "Le cours est quand même monté de 74% en 6 mois" rappelle-t-il. Une progression impressionnante qui fait que "la valorisation, malgré de très bonnes perspectives, devient très élevée à près de 7 fois le chiffre d'affaires, plus de 20 fois l'Ebitda et plus de 30 fois le résultat net" du groupe, indique l'analyste, qui précise que plusieurs de ses clients "ont profité de la hausse du cours de ce matin pour sortir".

Augmentation des capacités industrielles

Dans un communiqué publié à l'occasion de sa journée investisseurs, le spécialiste tricolore des matériaux semi-conducteurs, notamment utilisés sur les marchés des smartphones, de l'IoT et de l'automobile, a annoncé qu'il visait un chiffre d'affaires "de l'ordre de 900 millions d'euros" en 2021-2022, contre 443,9 millions lors de l'exercice clos le 31 mars dernier. Sans donner d'horizon temporel précis, le groupe grenoblois estime donc pouvoir atteindre "à long terme et à pleine capacité" un chiffre d'affaires de l'ordre de 1,4 milliard d'euros, assorti d'un Ebitda de l'ordre de 450 millions d'euros.

Pour ce faire, Soitec "compte surfer sur la demande de nouveaux substrats" émanant des marchés sus-cités. Et pour répondre à cette demande, l'industriel grenoblois qui emploie 1.250 salariés a indiqué qu'il allait "augmenter ses capacités industrielles en se concentrant sur ses deux sites existants de Grenoble et Singapour". Le directeur général Paul Boudre a précisé que cette augmentation des capacités "représentera à terme 700 millions d'euros de capex (dépenses d'investissement, NDLR), dont 130 millions dès cette année". Le dirigeant n'a pas non plus complètement écarté l'idée de construire une nouvelle usine, ni d'avoir recours à de la croissance externe via des acquisitions ciblées.

Quentin Soubranne - ©2019 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur SOITEC en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+284.90 % vs +11.19 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat