Bourse > Societe generale > Societe generale : "vulnérable à une détérioration du sentiment de marché" selon moody's
SOCIETE GENERALESOCIETE GENERALE GLE - FR0000130809GLE - FR0000130809
51.010 € +0.31 % Temps réel Euronext Paris
50.970 €Ouverture : +0.08 %Perf Ouverture : 51.270 €+ Haut : 50.360 €+ Bas :
50.850 €Clôture veille : 2 834 610Volume : +0.35 %Capi échangé : 41 201 M€Capi. :

Societe generale : "vulnérable à une détérioration du sentiment de marché" selon moody's

(Tradingsat.com) - L'action Société Générale continue à faire preuve d'une forte volatilité, comme en témoigne l'ampleur des variations du titre passé d'un plus haut de 17,97 euros (soit une hausse de 0,4%) peu après 10 heures ce matin à un plus bas (provisoire) de 16,13 euros à 16h15. La banque a pris acte de la décision de l'agence de notation Moody's d'abaisser ce matin sa notation d'un cran à Aa3.

« Société Générale note que Moody's considère comme modeste et gérable son exposition à la Grèce (dette souveraine et filiale Geniki compris) et plus largement à l'ensemble de la dette souveraine des pays périphériques de la zone euro, au regard de sa profitabilité et de ses fonds propres », a notamment commenté la banque.

Moody's évoque en effet un « impact limité » des expositions à la Grèce et aux autres dettes souveraines sur le profil de risque global de l'établissement dirigé par Frédéric Oudéa. « Au 30 juin, Société Générale avait encore des expositions nettes aux obligations d'Etat grecques de 1,9 milliard d'euros […]. Le risque résiduel pour le groupe de ces expositions est modeste », écrit l'agence.

Celle-ci souligne par ailleurs que « les avoirs en obligations d'autres pays européens n'appartenant pas à la catégorie investissement ne constituent pas une préoccupation importante, étant donné l'exposition totale […] de seulement 400 millions d'euros en Irlande et 600 millions d'euros au Portugal ». « En revanche, les avoirs en obligations des gouvernements italien et espagnol sont plus élevés, à 5 milliards et 2,3 milliards d'euros respectivement ».

Moody's pointe par ailleurs une faiblesse qui l'incite à maintenir sa surveillance sur la note de solidité financière C+ de la banque. L'agence fait remarquer que « le financement de gros de Société Générale, dont la majorité est à court terme, est encore élevé en termes absolus et peut constituer une vulnérabilité étant données les tensions considérables de marché ».

« Pendant l'été, les inquiétudes sur l'exposition souverain et la santé des bilans souverains ont considérablement augmenté. Cela s'est le plus manifesté dans le comportement des fonds du marché monétaire américain, qui sont une source importante de dollars américains à court terme pour la SocGen », ajoute Moody's.

Si l'agence pense que « Société Générale peut résister à l'impact négatif de la contraction du financement en dollars », d'autant que « le financement en euros reste abondant », elle souligne cependant que « le montant des besoins de la banque en financement de gros la rend vulnérable à une détérioration du sentiment du marché ».


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...